Maine-et-Loire Votez et désignez la personnalité 2014 en Anjou

0 14.12.2014 16:36

Le Courrier de l’Ouest vous propose d’élire parmi dix propositions celui ou celle qui a marqué l’année. 

Ils sont artistes, chefs d’entreprise, gestionnaires ou peoples : 2014 aura été l’occasion de faire parler d’eux et tous ont fait à un moment ou à un autre la Une de votre journal.

+ Vous pouvez aussi voter pour décerner les trophées sportifs

Découvrez tous les sélectionnés puis votez en pied de cet article, avant le 31 décembre minuit.


1. Frédéric Bélier-Garcia

Le fils de Nicole Garcia fêtera ses 50 ans en 2015. Directeur du Centre dramatique national des Pays de la Loire, à Angers, depuis 2007, il prendra la tête de l’établissement public de coopération culturelle Le Quai (4,9 millions d’euros de budget et 80 salariés) à Angers le 1er janvier. Désigné à l’unanimité et loué pour sa stature « nationale et même internationale », celui qui avait reçu en 2002 le Grand Prix du syndicat de la critique a monté cette année deux pièces encensées à Paris, La Mouette d’Anton Tchekhov (avec Nicole Garcia) et Trahisons de Harold Pinter. Il est également coscénariste des films réalisés par sa mère « Place Vendôme », « L’Adversaire », « Selon Charlie » et « Un balcon sur la mer ».

 

2. Benoît Grelaud le romancier de l’année

Le Segréen Benoît Grelaud a eu une actualité littéraire intense en 2014. La trilogie du « Maître des clés » (littérature pour la jeunesse) est devenue une série avec la publication du tome 4 en mai et du tome 5 en août. L’auteur a également sorti en octobre son roman d’anticipation « Métamorphose » (éditions Oskar), classé en science-fiction.

 

3. Olivier Verrièle, le tisserand du futur

Depuis le rachat en 2010 de la Société Choletaise de Fabrication (SCF), spécialisée dans le tissage de rubans, de sangles et de lacets, Olivier Verrièle avance ses pions méthodiquement. En 2014, il a reçu le Trophée CRA 2014 de la reprise d’entreprise. Deux ans auparavant, sa manufacture avait été labellisée Entreprise du patrimoine vivant. La banque d’investissement française BPI France vient d’entrer au capital de cette société installée à Bégrolles en Mauges (35 salariés).

 

4. Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler, née Massonneau, est certainement l’Angevine la plus connue dans le monde actuellement. Depuis la sortie en septembre de son brûlot « Merci pour ce moment », récit de son histoire d’amour tourmentée avec le Président de la République, la journaliste de Paris-Match est au cœur de la tourmente. Son livre est un phénomène de librairie, plus fort que le Goncourt, mais les lecteurs sont divisés. Certains, comme à Angers, la soutiennent. D’autres la conspuent pour avoir désacralisé la fonction présidentielle au nom d’une vengeance amoureuse. Après la France, Valérie Trierweiler a entamé une tournée de promotion mondiale pour raconter son histoire dans toutes les langues..

 

5. Ben le Magicien de l’année

À 27 ans, Benjamin , originaire du Choletais, connaît le succès sur scène au théâtre Antoine à Paris et bientôt sur les écrans le soir du Réveillon chez Patrick Sébastien. Il a obtenu le prix spécial de la magie humoristique en 2014 et vient d’enregistrer cinq minutes d’un numéro de magie burlesque dans les studios de l’émission « le plus grand cabaret du monde » la semaine dernière. L’écoute sera forte dans la foulée des 12 coups de minuit marquant la bascule en 2015. Une vitrine formidable qui vaut toutes les vidéos postées sur Youtube ou le réseau Facebook où le jeune homme est très suivi. Avec un père magicien et un parrain qui anime un spectacle de magie au Futuroscope, Ben était à bonne école.

 

6. Jacques Bouguier le créateur de l’année

Jacques Bouguier est le créateur des obstacles du cross, qui font la réputation du Mondial du Lion-d’Angers, le concours complet d’équitation. Il a passé une trentaine d’années dans l’atelier de menuiserie du Haras national de l’Isle-Briand, où il imaginait un ou deux nouveaux obstacles pour chaque édition. Du 16 au 19 octobre, il a vécu son dernier Mondial, après avoir conçu le violon et la dormeuse.

 

7. Corentin Taillefer l’apprenti de l’année

A 17 ans, le jeune Corentin Taillefer a décroché en juillet dernier le titre de Meilleur apprenti de France 2014, en réalisant une console en fer très réussie. Ce Beaufortais est passé par les Compagnons du devoir d’Angers avant de poursuivre sa formation au centre de formation des apprentis de Périgueux, où il prépare un CAP de ferronnerie d’art.

 

8. Jacques Ferrari, le voltigeur de l’année

Après avoir été champion d’Europe de voltige équestre en 2013, Jacques Ferrari a été sacré champion du monde en septembre dernier lors des Jeux Équestres Mondiaux en Normandie, devant un autre Français, son ami Nicolas Andréani.

Originaire des Charentes, Jacques Ferrari, 26 ans, est devenu Saumurois depuis qu’il s’entraîne au Pôle France de voltige installé à l’École Nationale d’Équitation. Il se consacre désormais à sa compagnie de spectacle équestre « Noroc ». Et il fait aussi partie des candidats français du projet « Mars One » qui consiste à envoyer un équipage sur la planète Mars en 2025.

 

9. David Martin le directeur de l’année

Directeur général de l’abbaye de Fontevraud depuis 2007, David Martin est la cheville ouvrière de tout ce qui façonne jour après jour l’image d’une Cité idéale, héritière du passé et tournée vers l’avenir. L’autonomie énergétique avec la création d’une chaufferie bois, la restauration complète de l’hôtellerie Saint-Lazare en établissement design font partie des projets rondement menés aujourd’hui distingués, notamment par le Prix Entreprise & Environnement du ministère de l’Écologie ou le Prix européen du Design hôtelier.

 

10. Amélie Harrault, une Césarisée saumuroise

Amélie Harrault a fait la une cette année dans le Saumurois en remportant le César du meilleur court-métrage d’animation pour « Mademoiselle Kiki et les Montparnos ». Originaire de Vivy, la jeune femme âgée de 32 ans a fait ses études à Saumur, Quimper (Finistère) et Angoulême (Charente), à l’École des métiers du cinéma d’animation. Le 22 novembre, elle a présenté son César et son film chez elle à Vivy. Amélie Harrault travaille actuellement sur une série documentaire pour Arte (un six fois 52 minutes) à partir de trois romans de Dan Franck consacrés à des artistes vivant à Paris de 1900 à 1945. Sortie prévue pour septembre-octobre 2015.

 

 ► A vous de voter pour désigner la personnalité 2014 en Anjou (vous avez jusqu'au 31 décembre à minuit) :

Frédéric Bélier-Garcia
3% (90 votes)
Benoît Grelaud
9% (233 votes)
Olivier Verrièle
11% (284 votes)
Valérie Trierweiler
5% (143 votes)
Ben le Magicien
12% (310 votes)
Jacques Bouguier
8% (205 votes)
Corentin Taillefer
19% (509 votes)
Jacques Ferrari
2% (57 votes)
David Martin
25% (648 votes)
Amélie Harrault
5% (137 votes)
Total des votes : 2616

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.