Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Euro 2016 Mais au fait, d'où vient cette mode du "clapping" ? [VIDÉOS]

0 09.07.2016 19:00
Le clapping est à la mode pendant l'Euro. Pour tout savoir sur cette pratique c'est ici que ça se passe.

Le clapping est à la mode pendant l'Euro. Pour tout savoir sur cette pratique c'est ici que ça se passe.

Capture d'écran de la vidéo

Si tout va bien dimanche soir, les joueurs français se présenteront, extatiques, devant une tribune du Stade de France pour effectuer un "clapping" afin de célébrer le titre de champion d'Europe avec les supporters français. Une scène qui, nous en faisons le pari, restera comme une image forte de cet Euro 2016.

Car le clapping est le mouvement à la mode cet été en France. Les Islandais l'ont popularisé après leur victoire en 8e de finale face à l'Angleterre, et les vidéos des supporters "clappant" en choeur à Reykjavik a fait le tour du monde.

Mais d’abord, le clapping qu’est-ce que c’est ? Littéralement, cela signifie « applaudissement ». Dans la pratique, les joueurs -ou un « leader »- se présentent devant la tribune et incitent les supporters à taper des mains en rythme, en criant quelque chose. Généralement, un simple « Ahou » fait l’affaire.

Les Islandais ont donc popularisé cette célébration à Lens après leur victoire face aux Anglais, imités par les Bleus en demi-finale après leur victoire face à l’Allemagne.

Mais attention, le clapping n’est pas né cet été et les Islandais n’en sont pas les inventeurs, malgré leurs revendications. 

Traduction : "Mon Dieu la France... Vous nous avez battus, trouvez votre propre manière de célébrer votre victoire !" #embarassant

La Ligue 1, notamment, a ses adeptes, que ce soit à Nice, Lens, Lyon ou encore Angers. Le magazine So Foot avait d’ailleurs fait un article sur le sujet en janvier 2014.

On y apprenait que la pratique serait née au début des années 2000, soit en Grèce auprès des supporters de la Gate 4 du PAOK Salonique, soit en Turquie avec les supporters du Besiktas Istanbul.

En 2014, le président de la Populaire Sud à Nice expliquait à So Foot que le clapping devait être utilisé avec parcimonie. « Il ne faut pas habituer les gens car ce n’est pas un show. On ne veut surtout pas en faire un gadget. Il faut savoir le préserver. »

Mais une victoire en finale d’un championnat d’Europe serait une bonne raison de « clapper » tous ensemble, non ?

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.