Angers. Le jour de cross est arrivé !
Photo archives Le Courrier de l'Ouest
08:00
Lundi 11 nov 2013

Angers. Le jour de cross est arrivé !

Le compte à rebours s’égrène. Lentement mais sûrement. Le coup d’envoi de la première course de la 39e édition du cross du Courrier de l’Ouest a été donné, lundi matin, à 8h45. Pétantes.

+ Les images, les vidéos, les résultats sur www.courrierdelouest.fr/cross

Tradition oblige, le peloton des « anciens » était alors à l’honneur dans le sous-bois humide du parc de Pignerolle, à Saint-Barthélemy d’Anjou. Plus tard, comme eux, vous êtes des milliers dans les starting-blocks au départ des 21 épreuves restantes.

A vos marques, prêts, partez… Roger Mikulak, maître d’œuvre depuis 1975 de l’épreuve la plus populaire du Maine-et-Loire, peut déjà avoir le sourire.

Certes, en ce 11 novembre, la pluie est annoncée légère et passagère (jusqu’en milieu de journée). Mais ce soir, sur les coups de 17h30, quand le soleil sera couché et que la dernière ligne d’arrivée aura été franchie, les comptes seront bons.

Forcément. Comme toujours. Parce qu’un 11 novembre, on vient à Pignerolle. Puis on y revient.

C’est une institution qui se transmet de mère en fille, de père en fils, de joggeurs du dimanche en athlètes chevronnés. « C’est la course mythique du « 49 ». Dans les clubs, tout le monde en parle. C’est LA course où il faut être en forme », confirme Olivier Frémy, l’as des As de l’édition 2012.

Tout sourire, il reprend : « Pignerolle, le 11 novembre, j’y allais avec mes parents quand j’étais gamin. L’an dernier, j’y ai gagné. C’était un grand moment… Aujourd’hui, j’y serai dès le matin. Pour encourager mes beaux-frères puis mes trois sœurs. »

Dans la famille Frémy, le pique-nique est prévu avant le traditionnel grand rendez-vous

Pignerolle le 11 novembre, pour tous, c’est un peu d’efforts et beaucoup de réconfort