De gauche à droite : Bernard Boucault ; Edmond Sulzbach (décédé) ; Hubert Grimault (décédé) ; Jean-Pierre Vial ; Roger Mikulak.
Photo archives Le Courrier de l'Ouest
08:22
Vendredi 08 nov 2013

Angers. Cross du Courrier : le préfet de police de Paris l’a couru en 1995

Bernard Boucault, préfet de police de Paris, a couru le cross du Courrier de l’Ouest et de la Ville d'Angers - Espace Anjou, en 1995.

On a vu plusieurs fois un préfet de Maine-et-Loire au cross du Courrier de l’Ouest, mais on en a vu un seul le courir. C’était le samedi 11 novembre 1995 : Le très sportif Bernard Boucault, alors âgé de 47 ans, réussit à se libérer ce jour-là pour disputer la course des vétérans, qu’il termina à une place honorable. « D’habitude, les cérémonies du 11-Novembre m’en empêchent, nous confiait-il après la course. Mais cette fois, le maire d’Angers n’a pas voulu supprimer le marché du samedi matin ».

La place Leclerc étant occupée par le marché, le préfet fut dispensé de cérémonie officielle. Il en profita pour aller courir à Pignerolle à un rythme un peu plus appuyé que dans ses footings habituels. Pour la petite histoire, le préfet fut devancé par un de ses subordonnés : Jean-Pierre Vial, alors directeur de la Jeunesse et des Sports de Maine-et-Loire.

Très sportif, Bernard Boucault était passionné de football. La veille du cross, il avait assisté au match de 2e division Angers-Laval et vibré à l’exploit du SCO, vainqueur inattendu (3-0). « C’était fantastique, témoignait-il. On a vu de beaux buts, pas des buts de raccroc : deux tirs splendides de Mouyemé et un beau but de Larré ».  Il avait d’ailleurs créé une équipe de foot  à l’ENA, école dont il sortit en 20e position de la promotion Léon-Blum (celle de Martine Aubry), en 1975.

Après avoir été préfet de Maine-et-Loire pendant quatre ans, de 1993 à 1997, Bernard Boucault fut nommé préfet de Seine-Saint-Denis. Il revint en Pays de la Loire en 2002, pour un bail de dix ans comme préfet de Région et de Loire-Atlantique. L’élection de François Hollande lui a valu une belle promotion. Depuis le 30 mai, il est en effet préfet de police de Paris.

Les individuels pourront retirer leurs dossards à Espace Anjou samedi de 10 à 18 heures, ou à Pignerolle, lundi, 30 minutes avant leur épreuve.