Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Virgin en redressement judiciaire : le disque a t-il encore un avenir ?

0 31.01.2013 15:04
Virgin en redressement judiciaire : le disque a t-il encore un avenir ?

Virgin en redressement judiciaire : le disque a t-il encore un avenir ?

Photo AFP

Lycée Jules-Verne, Nantes

Kateline Simonet, 17 ans, première ES 2

"On pourrait croire que Virgin n'a plus de pouvoir envers ses clients à cause des téléchargements sur Internet, de la concurrence avec les autres magasins culturels… L'enseigne Cultura est intéressée par une reprise partielle ou totale de Virgin Megastore. Effectivement cela pourrait éviter les pertes d'emplois des salariés. Virgin pourrait donc avoir un avenir plus prometteur et éviter la fermeture de tous ses magasins."

Marion Petit, 17 ans, première ES 2

"Je pense que le disque a un avenir car les vrais fans voudront toujours avoir la pochette ou le CD original. Mais il s'agit d'une minorité de personnes donc un avenir très restreint. La majorité des gens voient le téléchargement comme un moyen révolutionnaire, ce dernier ne cesse de croître, les mp4, les mp3 ou les portables y contribuent car le format du téléchargement est directement compatible avec ses outils. Le disque est donc très compromis dans les années à venir."

Anne Dupont, 17 ans, première ES 2


Virgin qui est placé en redressement judiciaire prouve que le disque est en fin de vie. En effet les nouvelles générations se demandent pourquoi acheter un CD alors que toutes les musiques sont accessibles sur internet. De nos jours, suite aux nouvelles technologies le téléchargement, malgré son inégalité est un des principaux moyens pour obtenir une musique. Mais aussi, contrairement à un disque, le téléchargement est gratuit et il n’engendre aucun déplacement ce qu’apprécie le consommateur en plus d’être rapide. Comme le disque vinyle, le CD va malheureusement disparaître au fil du temps.

Lycée professionnel Jean-Rondeau, Saint-Calais

Cotonnec Elouan, 17 ans, terminale Bac Pro Maintenance des véhicules industriels

"Je pense que le disque n’a plus aucun avenir. Beaucoup de personne téléchargent de nos jours et les lois actuelles ne sont pas assez strictes et appliquées. Ils devraient renforcer la loi hadopi et peut-être que le disque aurait une nouvelle chance.  Nous sommes passés dans une époque où il n’est pas possible de protèger tous les CD, DVD. Pour les artistes cela représente une grosse perte financiere, car quand on télécharge, nous ne payons pas et encore moins les droits d’auteur."

Lycée agricole de Laval

Kartel Bolloch'h

"Le disque n'a plus vraiment d'avenir. Le disque est remplacé par des technologies plus avancées, beaucoup plus pratiques et moins encombrantes. Les sites internet permettent d'écouter la musique gratuitement. Aujourd'hui, se procurer une musique est devenu simple avec les nombreux sites de téléchargement. Les chiffres le prouvent bien, les ventes de disque ont chuté. Mais peut être qu'un jour ils reviendront à la mode, ou deviendront un bien précieux comme les vinyles."

Lycée Chevrollier, Angers

Mursal Niazi, 16 ans, première ES

"La cassette apparue en 1963 a pratiquement disparu avec le développement du CD. De même, ce dernier subit aujourd'hui la concurrence du MP3. Progrès technique et attitudes du consommateur pèsent sur l'avenir de l'industrie du disque. A cela s'ajoute l'échec de HADOPI qui peine à empêcher le téléchargement illégal en toute liberté. Ainsi le Syndicat National de l'Edition Phonographique annonce une baisse de 14% des ventes de disque mais une hausse de 13% pour la vente numérique pour les 9 premiers mois de 2012. Malheureusement la question de « L'AVENIR » du disque ne se pose donc plus."

Antoine Houdayer, 16 ans, première ES



"L'entreprise Virgin peine à se démarquer sur le marché culturel (livres, disques, DVD...), et risque donc de fermer ses portes, notamment à Paris sur les Champs Elysées. En cause, des parts de marché jugées insuffisantes dû à un téléchargement accru de la musique en ligne sur Internet. Ce dernier touche aussi les artistes et compositeurs des chansons téléchargées. Par conséquent, ces artistes ne peuvent plus vivre de leur métier, faute de droits d’auteur. Certes le téléchargement nous permet de faire des économies, mais si cela continue, ce marché disparaîtra et nos interprètes favoris avec."

Pauline Robin, 16 ans, première ES



"Depuis 2008, Virgin fait face à de lourdes difficultés financières et pourrait disparaître définitivement de « la plus belle avenue du monde ». En effet, le dernier grand magasin culturel des Champs-Élysées est devenu le symbole de la crise économique en France. L’entreprise risque la liquidation totale faute de ne pas avoir payé ses loyers. En plus, les consommateurs sont de plus en plus attirés par les grands acteurs du Web comme Amazon ou Apple où l’achat est simple et rapide. Ces derniers proposent des prix meilleur marché qui satisfont plus les Français en période de crise."

Mattis Pasquier, 16 ans, première ES

"L'industrie du disque a connu une remarquable évolution depuis plus d'un siècle, de l'enregistrement sur rouleau, en passant par le vinyle jusqu'au son MP3. La fin du disque ? Je n'y crois pas. Du son MP3 sur un Ipod ne remplacera jamais le charme du bon vieil album. Posséder l'album est un plaisir, non ? Le téléchargement payant en ligne soumet l'industrie du disque à une forte concurrence : facile d'accès, prix plus attractifs , ergonomie... Mais le piratage pourrait bien condamner l'industrie du disque. Si l'Etat réussit à endiguer le piratage, je crois sincèrement en la survie du disque."

François-Xavier Pouivet, 16 ans, première ES



"Il est vrai que de voir Virgin déposer le bilan suscite des questions. En effet, tous les problèmes se sont accumulés : l'augmentation des loyers, un environnement économique difficile et s'ajoute à cela l'effondrement des marchés "physiques" du disque, du DVD et du livre, dû notamment au numérique qui arrive progressivement dans les foyers. La fermeture du Megastore sur les Champs-Élysées marque ainsi la chute de Virgin qui a déjà fait faillite aux Etats-Unis et en Angleterre. Cependant pouvons nous déjà assimiler le disque au vinyle, cassette et autre VHS qui ont disparu avec le temps ? "

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.