Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Viennay La maison de la famille Massé est un vrai musée

1 06.01.2015 12:02
Didier et Catherine Massé vivent dans leur maison entourés de ces silhouettes en habits d'époque.

Didier et Catherine Massé vivent dans leur maison entourés de ces silhouettes en habits d'époque.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Didier Massé est façadier dans une entreprise implantée à La Chapelle-Bertrand.

Il partage sa vie avec Catherine, son épouse. Le couple vit à Viennay dans une propriété avec des dépendances dédiées en grande partie à des collections. Mais pas n'importe lesquelles !

Ils vouent en effet une grande passion pour la Première et la Seconde Guerres mondiales.

Visite guidée dans Le Courrier de l'Ouest de mardi, à télécharger en cliquant ici

Commentaires (1)

Pas un peut petite leur maison ?
alizee.pires jeu, 22/01/2015 - 11:11

Une sacrée belle collection mais qui doit prendre de la place dans la maison ! Il leur faudra une aide de la municipalité pour avoir un petit entrepôt pour stocker tout cela, il pourrait même faire visiter pour payer les charges. Ils ne sont pas les seuls comme cela à monter une collection d'objets historique, il y avait dans le même genre ce couple dans l'Aveyron qui avait une maison ici remplie d'objets du second empire. Ce genre de collection a une grande valeur, et a mon avis les conservée dans sa maison est risqué.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.