Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Angers Vedette du Grand Palais, « La vague » d'Hokusai est aussi en Anjou

0 14.01.2015 10:26
 Delphine Galloy, conservateur des musées d'Angers, présente « La vague », joyau de la série des neuf estampes d'Hokusai : « La plus belle collectionde province ». 

Delphine Galloy, conservateur des musées d'Angers, présente « La vague », joyau de la série des neuf estampes d'Hokusai : « La plus belle collectionde province ». 

C'est la star de l'exposition actuelle du Grand Palais, à Paris (qui se termine le 18 janvier, courez-y !). « La vague » d'Hokusai, avec huit autres magnifiques estampes de la série, est tenue bien au chaud dans les réserves du musée des beaux-arts d'Angers, le temps que le musée Pincé ne rouvre après travaux.

La série des 36 « Vues du mont Fuji » de Katsushika Hokusai, publiée en 1830-1831, fait partie des ensembles d'estampes dites « du monde flottant » (ukiyo-e) qui fascinèrent le plus les Occidentaux à la fin du XIXe siècle. De nombreux voyageurs et collectionneurs achetèrent des tirages de cette série pour leur cabinet personnel. C'est le cas notamment du comte Etienne de Saint-Genys (1856-1915), diplomate angevin qui voyagea, entre autres, au Japon et en rapporta ces remarquables feuilles. Elles furent léguées au musée Pincé, ainsi que le reste de sa collection, après sa mort en 1915. Saint-Genys possédait neuf vues de la série (toutes dans les collections du musée Pincé aujourd'hui).

Ces estampes, pour des raisons de conservation préventive, ne peuvent être exposées de façon permanente au public. Elles seront de nouveau montrées au public, de manière tout à fait exceptionnelle, à l'occasion de la prochaine exposition du musée des Beaux-Arts, » Curiosité(s), Un certain goût pour l'ailleurs », organisée du 14 mars au 19 juillet 2015.

Le musée Pincé est fermé pour rénovation et mise aux normes de sécurité depuis 2005. On peut espérer le voir rouvrir au public dans les deux années qui viennent.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.