Vaincre sa peur panique des araignées…

Mygale, veuve noire, Pisaura mirabilis et autre néphile dorée… L’aspect parfois velu des araignées et leurs longues pattes fines vous effraient au point d’hurler et de ne pas pouvoir vous en approcher ? Si vous êtes arachnophobe, notez bien ces quelques conseils…

L’arachnophobie correspond à la peur panique des araignées. Elle est d’ailleurs l’une des phobies les plus connues, puisqu’elle a fait l’objet d’un film éponyme. Cette grande peur se manifeste à la vue d’une araignée. Et parfois même, à sa simple évocation.

En présence d’une araignée donc, qu’elle soit petite ou grande, le phobique est sujet à des symptômes désagréables et irrépressibles. Certains transpirent fortement, d’autres ont des céphalées ou perdent connaissance.

Une psychothérapie comportementale et cognitive

Cette phobie, comme toutes les autres, peut se présenter sous une forme plus ou moins sévère. Certains patients les développent à la vue d’une grosse mygale. D’autres, en présence d’une petite araignée rencontrée dans leur maison ou même à la simple vue d’un arachnide. Comme ces animaux se trouvent un peu partout, certains phobiques ne sortent plus de chez eux. Leur vie sociale et même professionnelle peut en être durement affectée.

Pour les soigner, les psychiatres mettent souvent en place une psychothérapie comportementale et cognitive. Ainsi le phobique est-il exposé progressivement à l’objet de son angoisse. Jusqu’à ce qu’il soit capable de se trouver en présence d’une araignée sans présenter de symptômes. Pour toute question, n’hésitez pas à consulter un médecin.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.