Vaccination anti-grippale (A/H1N1) et narcolepsie : le flou continue

En août 2010, plusieurs cas de narcolepsie ont été signalés en Finlande et en Suède. Point commun : toutes les personnes atteintes avaient été vaccinées un à deux mois auparavant contre la grippe A/H1N1 avec Pandemrix®. Après investigation, l’Agence européenne du médicament (EMA) avait conclu à une « balance bénéfice/risque positive du Pandemrix® ». Dans la lignée de ce travail, deux études – l’une à l’échelle européenne et l’autre spécifique à la France – devaient apporter des réponses claires...

L’Agence nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) rapporte sur son site les résultats de l’étude VAESCO (pour Vaccine Adverse Event Surveillance & Communication). Financée par le Centre européen pour la Prévention et le Contrôle des Maladies (ECDC) et l’EMA, son but était de mener des investigations épidémiologiques sur les liens supposés entre la vaccination et la narcolepsie dans plusieurs pays européens. Ainsi, les conclusions de ce travail font état :

D’une augmentation du taux d’incidence de base de la narcolepsie en Finlande et en Suède après la mise en place de la campagne de vaccination à l’automne 2009 ;

D’une augmentation du risque de narcolepsie chez les sujets vaccinés par rapport aux non vaccinés dans ces 2 pays.

Pourtant, l’analyse globale des données des six autres pays participants (Danemark, France, Italie, Norvège, Pays-Bas et Royaume-Uni) n’a pas permis de retrouver une augmentation significative du risque de narcolepsie chez les sujets vaccinés.

En revanche, une autre analyse menée par l’INSERM et plus spécifique à la France, fait apparaître une « association significative entre la vaccination anti-H1N1 et la survenue de narcolepsie aussi bien chez les adultes que chez les enfants et les adolescents ».

Alors sur quel pied danser ? Pour l’ANSM, « les données actuellement disponibles confirment l’existence d’un signal chez l’enfant et l’adolescent en Finlande et en Suède. Cette association a été également retrouvée en France. Pour autant, une relation de causalité entre la vaccination et la survenue de narcolepsie n’a pas été établie à ce jour. D’autres causes (génétiques et environnementales) ne peuvent en effet être écartées ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.