Tuberculose : plus de 5 000 cas par an en France

Selon notre confrère La Montagne, un enseignant d’une école primaire d’Aubière près de Clermont-Ferrand est atteint de tuberculose. Un dépistage va être prochainement mis en place dans deux classes. Coup de projecteur sur une maladie qui, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), « peut être soignée et évitée ».

Depuis quelques années, le nombre de cas de tuberculose est en baisse continue en France. En 2010, près de 5 200 cas ont été déclarés (-1,7% par rapport à 2009). La tuberculose est causée par la bactérie mycobaterium tuberculosis. Elle se loge le plus souvent dans les poumons mais peut aussi s’installer dans les ganglions, les reins, la peau, les os ou l’appareil génital. En 2010, à l’échelle mondiale, 8,8 millions de personnes ont développé une tuberculose et 1,4 million en sont mortes. Cette maladie est la deuxième cause de mortalité infectieuse derrière le VIH/SIDA.

En France, la tuberculose frappe essentiellement les populations fragiles : les migrants, les SDF, les détenus et les plus de 75 ans. Le bacille tuberculeux se transmet par voie aérienne. Comme le souligne l’OMS, « lorsque les personnes atteintes de tuberculose pulmonaire toussent, éternuent ou crachent, elles projettent les germes de la tuberculose dans l’air. Il suffit d’en inhaler seulement quelques-uns pour être infecté ».

Près d’un tiers de la population mondiale est actuellement atteinte de tuberculose latente. Cela signifie que les personnes en question ont été infectées par la bactérie mais elles n’ont pas (encore) déclaré la maladie. Leur risque de la développer au cours de leur existence est de 10%. Celui-ci est toutefois bien plus élevé chez les patients dont le système immunitaire est affaibli, tels que ceux vivant avec le VIH ou souffrant de malnutrition de diabète. « Ou encore les fumeurs », précise l’OMS.

Consulter, sans attendre

Les symptômes de la tuberculose les plus courants sont :

Une toux évolutive accompagnées de crachats, parfois teintés de sang ;

Des douleurs dans la poitrine ;

Une fatigue générale ;

Une perte de poids ;

Une fièvre ;

Des suées nocturnes.

Ces symptômes peuvent rester modérés durant de semaines, voire des mois. Il est toutefois important de consulter sans attendre, dans la mesure où un patient souffrant de cette maladie peut en infecter entre 10 et 15 autres en l’espace d’une année.

Le traitement repose sur la prescription d’antibiotiques. « La grande majorité des cas de tuberculose peut être guéris », précise l’OMS avant d’ajouter : « à condition que les médicaments soient fournis et pris correctement ». Depuis quelques années en effet, les spécialistes voient apparaître des de plus de cas de tuberculoses résistantes aux traitements standards. Au total, 650 000 cas ont été recensés en 2010 dans le monde.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.