Trop laver, un TOC ?

Les "laveurs" frottent, récurent, essuient leurs meubles, leurs vêtements et parfois même leur propre corps. Ils souffrent de troubles obsessionnels compulsifs (TOC). Leur obsession réside dans la peur de la saleté et de la contamination par des virus ou des bactéries. Ils tentent ainsi, par ces compulsions, de s’en prémunir.

Comme les membres de la catégorie des "vérificateurs", les "laveurs" présentent souvent leur trouble dès l’enfance. Mais il arrive également que leurs symptômes se révèlent plus tard, à l’âge adulte. Ces TOC peuvent se présenter sous une forme plus ou moins sévère. Lorsque les rituels de lavage sont très fréquents, le malade peut se retrouver totalement entravé dans son quotidien.

Les traitements disponibles doivent être adaptés à chaque malade. Pour les "laveurs", la prise en charge peut prendre la forme d’une thérapie cognitive et comportementale, avec des techniques d’exposition à l’angoisse du patient. Par exemple, un malade craignant l’hôpital - il pense pouvoir y être contaminé - doit être exposé au bruit d’une ambulance. Dans un second temps, l’ambulance s’approchera. Puis il devra y monter, et ainsi de suite.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.