Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Trélazé Justice : la braqueuse du marché appelait à l'aide

0 02.12.2015 20:57
Trélazé. Justice : la braqueuse appelait à l'aide

Trélazé. Justice : la braqueuse appelait à l'aide

Photo Le Courrier de l'Ouest

En revenant du marché de Trélazé, le 18 octobre, une dame âgée s'était trouvée dans sa voiture face à un pistolet et à une braqueuse.

La conductrice ne se laissait pas faire. Elle arrachait les lunettes de l'agresseuse et tentait d'écarter le pistolet, pour s'apercevoir que c'était un jouet en plastique. Alors la voleuse quittait la voiture, emportant le sac à main de la dame.

Un mot d'excuse

Deux retraits de 90 et 350 euros furent effectués à partir d'une carte bancaire trouvée dans le sac. Mais très vite, les policiers surent que la voleuse n'était pas d'une grande envergure car le lendemain, la ménagère avait retrouvé ses papiers d'identité dans sa boîte aux lettres, accompagnés d'un mot d'excuse : « Je suis très malade, je vous demande pardon ».

La voleuse fut très vite identifiée. C'est une triste dame qui sort d'une tentative de suicide et qui vit petitement avec son mari handicapé. Elle n'avait jamais fait parler d'elle.

Hier au tribunal, la braqueuse a écopé de 8 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve, avec obligation de soins et d'indemniser les victimes.

Plus d'informations sur cette triste affaire dans Le Courrier de l'Ouest de jeudi 3 décembre

Pour télécharger le journal du jour cliquez ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.