Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Thouars Adieu, Airvaudais Val-de-Thouet

0 03.06.2016 07:00
Olivier Fouillet, président de la Communauté de communes de l’Airvaudais Val-de-Thouet, et Xavier Argenton, président de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine, espèrent une fusion effective au 1er janvier 2018

Olivier Fouillet, président de la Communauté de communes de l’Airvaudais Val-de-Thouet, et Xavier Argenton, président de la Communauté de communes de Parthenay-Gâtine, espèrent une fusion effective au 1er janvier 2018

On ne peut pas encore parler de mariage, ni de fiançailles mais le flirt se concrétise entre la communauté de communes Airvaudais Val-de-Thouet (CCAVT) et celle de Parthenay-Gâtine (CCPG). Mercredi 1er juin 2016, les deux présidents de ces communautés de communes, Olivier Fouillet pour l’Airvaudais et Xavier Argenton pour Parthenay-Gâtine, ont signé leur engagement lors d’une réunion de préparation à la fusion.

La loi ne le leur imposait pas, il s’agit d’un projet de mariage libre, par consentements mutuels, qui devrait être célébré au 1er janvier 2018. " Pour peser, demain, auprès de la Grande Région, il faut rassembler les forces des communautés de communes, explique Olivier Fouillet. Airvault, avec dix communes et un peu plus de 7 000 habitants, ne pouvait plus rester seule. "

Et depuis que Saint-Jouin-de-Marnes, Marnes et Saint-Généroux ont quitté l’Airvaudais, " plus rien ne pesait en faveur du Thouarsais. Notre basculement du côté de Parthenay-Gâtine était naturel ", ajoute l'élu. Avec les trente-neuf communes de Parthenay-Gâtine, cela représente " tout de même la volonté unanime de quarante-neuf communes ! ", ajoute Xavier Argenton.

Reste qu'entre les groupes de travail, l'accompagnement par un bureau d'étude et la validation du projet par une commission départementale présidée par le préfet, Jérôme Gutton, il y a encore du travail.

 

Plus d’informations ce vendredi 3 juin 2016, à lire dans l’édition "Deux-Sèvres" du Courrier de l’Ouest.

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.