Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Mariage gay : deux maires déposent une requête contre Valls

2 02.07.2013 16:10
Michel Villedey, maire de Thorigné-d'Anjou.

Michel Villedey, maire de Thorigné-d'Anjou.

Photo archives Le Courrier de l'Ouest

Sept maires opposés au mariage homosexuel ont déposé devant le Conseil d'État, mardi 2 juillet, une "requête en annulation pour excès de pouvoir", contre la circulaire du ministre de l'Intérieur du 13 juin qui rappelle les obligations relatives à la célébration des mariages.

Parmi eux figurent Clotilde Lebreton, maire de Challain-la-Potherie et Michel Villedey, de Thorigné-d'Anjou (Maine-et-Loire), mais aussi Jean-Yves Clouet de Mésanger (Loire-Atlantique).

Soutenus par le collectif des Maires pour l'enfance, très engagé contre la loi Taubira, ces édiles estiment dans leur demande que la circulaire a pour "objet de faire clairement pression et de chercher à impressionner les maires et adjoints (...) alors que très nombreux sont ceux qui ont clairement manifesté leur hostilité à un mariage qui n'en est pas un".

+ Mariage gay : "un viol de la société" pour le maire de Thorigné

+ Mariage pour tous : Stéphane Bern répond au maire de Thorigné-d'Anjou

La circulaire de Manuel Valls rappelle quelles sont les autorités compétentes pour célébrer un mariage mais aussi les poursuites auxquelles s'expose un maire en cas de refus de célébration. Les élus encourent des sanctions disciplinaires, une demande de dommages et intérêts mais aussi des poursuites pénales. Le Code pénal prévoit une peine de cinq ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

Commentaires (2)

A la guillotine !
Niarko49 mer, 03/07/2013 - 11:35

Noël Mamère, maire de Bègles à l'époque, "marie" deux hommes en contradiction totale avec la loi: On applaudit, on crie au droit à la liberté d'expression et d'opinion.
Michel Villedey s'oppose à marier un couple homosexuel: On demande 5 ans de prison et 75000 Euros d'amende - pourquoi pas le guillotiner pour l'exemple ? - et on crie au non-respect de la loi par un maire, qu'il démissionne dans ce cas !
Curieuse vision de la démocratie et de la liberté d'opinions...

mariage gay
jhoul mar, 02/07/2013 - 17:39

Hollande avait affirmé que les maires qui ne voudraient pas célébrer le mariage gay seraient respectés. Evidemment comme tout homme politique, il a menti!

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.