Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Tendances : mémorial collectif et "casurne"

0 01.11.2013 08:00
30% des personnes décédées sont désormais incinérées.

30% des personnes décédées sont désormais incinérées.

Josselin CLAIR

La vente d’articles funéraires, de tombes luxueuses en marbre ou granit, a baissé. La construction de monuments a quasi disparu.
L’achat de fleurs naturelles en hausse, permet de mémoriser l’instant. Le columbarium ne plaît pas car il a un côté « immeuble ». La « casurne » horizontale ou verticale ou « jardins d’urnes » se développent avec ses petites plaques et ses petites stèles sur lesquelles figure juste le nom.
Dans les cimétières, le marbre et le granit ont tendance à être remplacés par un muret creux qui permet d’y déposer des plantes ou des cendres. Arbres de mémoire, espaces plantés de rosiers : les évolutions sont nombreuses. Il est question de créer un mémorial collectif, une sorte de grand caveau, dans lequel la famille pourrait déposer une urne et l’inscription de son défunt.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.