Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Télé L’Angevin Orphelin sur le gril de l’Angevine Bachelot sur LCI [vidéo]

1 29.08.2017 16:43
Roselyne Bachelot et Matthieu Orphelin sur le plateau de République LCI.

Roselyne Bachelot et Matthieu Orphelin sur le plateau de République LCI.

Capture d'écran LCI

L’ancienne député de Maine-et-Loire n’a pas été tendre avec celui qui occupe aujourd’hui la place.

Roselyne Bachelot a démarré lundi une nouvelle étape de sa carrière d’intervieweuse politique sur LCI dans l’émission qu’elle partage avec Julien Arnaud, « La République LCI ».

Ce mardi, ce sont deux Angevins qui se sont retrouvés sur le plateau puisque le duo de présentateurs recevait Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire de la République en Marche.

C’est une Roselyne Bachelot d’une humeur « exécrable » (ce sont ses mots) qui a livré un billet très sévère à l’endroit du ministre de l’Environnement Nicolas Hulot, lui reprochant d’avoir été aux abonnés absents tout au long de l’été, notamment à propos du fipronil dans les œufs, de la ressource en eau, ou encore des algues bleues meurtrières pour les chiens dans la vallée de la Loire.

Sur le plateau, Matthieu Orphelin souriait jaune. On imagine aussi qu’il a dû être un brin vexé quand l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy et ex-député du Maine-et-Loire a lancé pour le présenter : « Personne ne le connaît, mais c’était l’homme qu’il nous fallait puisqu’il a été le porte-parole de Nicolas Hulot pendant trois ans ».

Taquine et donneuse de leçon, l’Angevine a évoqué les points communs qu’elle partage avec son invité : « Vous avez fait carrière à l’Agence de l’environnement dont j’ai été ministre de tutelle en tant que ministre de l’Écologie. Vous avez été vice-président de la région des Pays de la Loire, moi aussi. Et vous êtes aujourd’hui député de la première circonscription de Maine-et-Loire où j’ai été élue et réélue au Parlement pendant cinq mandats ».

Ce n’est qu’au bout d’une dizaine de minutes d’émission que l’Angevin a enfin pris la parole pour expliquer qu’il n’était pas du tout d’accord avec les analyses de son interlocutrice et dérouler son propos, non sans être à maintes reprises bouscoulé par sa contradictrice du jour.

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.