Télé : la diète pour les plus jeunes

Plus un enfant passe de temps devant la télévision, plus il risque d’avoir un tour de taille (trop) élevé à l’âge de 10 ans. Une nouvelle étude pointe aujourd’hui du doigt la sédentarité chez les plus jeunes d’entre nous. Elle aurait en effet un impact dévastateur, dès les premières années de vie !

Au total, 1 314 enfants figurant dans la base de données d’une étude à long terme mené au Québec - l’Etude longitudinale du développement des enfants du Québec - ont participé à ce travail. Ils n’étaient pas seuls pris en compte : leurs parents l’étaient aussi…. Ces derniers ont donc rapporté le nombre d’heures que leurs enfants passaient devant la télévision, durant la semaine et le week-end. La fourchette d’âge surveillée - entre l’âge de deux ans et demi et celui de quatre ans et demi – ne se prêtait pas en effet, à une administration directe des questionnaires par les enfants…. Tous ont également passé un test de… saut en longueur.

« Nous avons constaté que chaque heure hebdomadaire passée par un enfant de 29 mois à regarder la télévision se traduisait par une réduction d’environ un tiers de centimètre, de la longueur du saut qu’il était capable d’exécuter », explique le Pr Linda Pagani, de l’Université de Montréal.

Principale auteur de ce travail, elle a également montré l’influence de la sédentarité sur le tour de taille. Chez les 15% d’enfants qui, à 4 ans et demi, regardaient la télévision 18 heures par semaine, elle a constaté une augmentation moyenne du tour de taille de 7,6 millimètres avant l’âge de 10 ans. « En un mot, il n’est pas bon de trop regarder la télévision », résume le Pr Pagani. Surtout pour les plus jeunes !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.