Tatouages : la mise en garde des dermatos !

Aluminium, barium, cadmium, cobalt, chrome, cuivre, fer, mercure, manganèse, nickel, antimoine, strontium, vanadium… Autant de métaux toxiques présents dans les encres de tatouage. Le Syndicat national des Dermatologues et des Vénérologues (SNDV) interpelle une nouvelle fois le public sur les nombreux dangers liés aux tatouages.

« Les encres noires contiennent des hydrocarbures aromatiques polycycliques dangereux (dérivés du pétrole comme le benzopyrène, le benzoanthrascene) », indique le SNDV. « La plupart de ces produits sont cancérigènes et lorsqu’ils sont situés dans le derme et soumis aux rayonnements UV, ils entraînent une forte augmentation en radicaux libres ». Par ailleurs, les pigments qui composent ces encres, en particulier le rouge, peuvent être la cause de dermatoses variées.

Les réactions allergiques figurent parmi les complications les plus fréquentes après un tatouage. « Elles se caractérisent par des démangeaisons, des gonflements au niveau du tatouage et parfois des lésions plus ou moins importantes », fait savoir le SNDV. Dans certains cas, les troubles sont tels que le retrait du tatouage est indispensable.

Incompatibles avec certaines affections de la peau

Il existe également des risques liés aux problèmes de peau préexistants. « Certaines maladies dermatologiques chroniques peuvent se localiser sur des zones de traumatisme de la peau comme les tatouages. Il s’agit par exemple du psoriasis, du lichen plan, de la sarcoïdose ou encore du vitiligo ». C’est pourquoi la SNDV recommande aux personnes atteintes de ces maladies d’éviter cette pratique. Tatouer à côté de la lésion ne permet en rien de prévenir une éventuelle poussée car ce sont des maladies de la peau dans sa globalité, même lorsqu’elle apparaît saine ».

Ce n’est pas tout, les personnes ayant des grains de beauté « à risque » ou de nombreuses taches de rousseur ont grand intérêt à consulter un dermatologue avant de se faire tatouer. Il est indispensable « de s’assurer que leur peau ne présente aucun risque. Il faut savoir qu’il est plus difficile, une fois la peau tatouée, de dépister les problèmes ».

Comment se débarrasser d’un tatouage ? » Les dermatologues utilisent le laser déclenché. L’onde de choc fait exploser l’encre du tatouage, c’est une action électromagnétique, puis les poussières d’encre sont éliminées naturellement par la peau ». Attention, les résultats pour éliminer un tatouage sont très variables et le procédé peut être long et coûteux… Nous reviendrons très prochainement sur le sujet des tatouages au henné.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.