Tabagisme et paquets neutres : une décision « historique » en Australie

La Haute-Cour australienne a rejeté un recours de l’industrie du tabac opposée à une loi prévoyant la commercialisation de paquets neutres. C’est-à-dire sans éléments publicitaires rappelant la marque (logos, couleur…). Cette décision pourrait accélérer le déploiement de ce type de conditionnement dans de nombreux pays, dont la France.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) se félicite de l’« arrêt historique de la plus haute juridiction australienne. La tentative de l’industrie pour faire barrage à cette mesure a échoué ». L’Australie sera donc le premier pays à vendre des paquets neutres, vraisemblablement à partir de décembre 2012.

« La santé publique entre dans une nouvelle ère de la lutte antitabac », poursuit l’OMS. « Le conditionnement neutre est un moyen extrêmement efficace de contrer les tactiques de commercialisation redoutables de l’industrie. (…) Les données probantes concernant les effets positifs sur la santé d’un conditionnement neutre réunies par la Haute-Cour australienne serviront à d’autres pays ».

En France, le Pr Yves Martinet, président du Comité national contre le Tabagisme (CNCT), se félicite de la décision australienne. « C’est une excellente nouvelle. Les emballages actuels sont conçus comme de véritables supports publicitaires et de promotion destinés à attirer des consommateurs de plus en plus jeunes. Nous préconisons l’instauration de ces paquets neutres depuis longtemps. »

Bientôt des paquets neutres en France ?

En juillet dernier, la ministre en charge de la Santé, Marisol Touraine a affiché sa volonté de mettre en place ce type de conditionnement en France. Comme le rappelle Yves Martinet, « la promulgation d’une loi peut s’effectuer au niveau de l’Union européenne en construisant des alliances avec d’autres pays ». Mais la France n’est pas contrainte d’attendre ses voisins européens pour agir. « Cela reste une décision politique. Un texte prévoyant la mise en place des paquets neutres peut très bien être intégré à une loi de santé publique à venir ».

Un paquet neutre standardisé se définit par une absence d’éléments publicitaires rappelant la marque : logos, couleurs, images de marque. Les conditionnements sont identiques « au niveau de la taille, de la forme, de la typographie et de la couleur », rappelle le CNCT. Le nom de la marque apparaît donc dans une police de caractère et une taille définie. En revanche, les avertissements sanitaires et les informations sur les composants toxiques figureront restent bien sûr autorisés.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.