Tabac en France : une facture de 47 milliards d’euros par an

« Le tabac ne rapporte pas d’argent. C’est un coût financier pour les sociétés ». Parce que fumer « ne nuit pas seulement à la santé, mais aussi à l’économie », le Comité national contre le Tabagisme (CNCT) lance aujourd’hui une campagne d’information, pour dénoncer « le poids du tabac », en France.

Comme nous le rappelions la semaine dernière, chaque jour en France, 200 personnes meurent prématurément à cause du tabac. « C’est plus que la mortalité par alcool, drogues illicites, accidents de la route et SIDA réunis » déplore le CNCT.

Pour le Comité, « l’une des explications à ce scandale sanitaire réside dans la permanence d’un mythe savamment entretenu, en particulier par une désinformation des fabricants de tabac et de leurs alliés, les buralistes, selon laquelle ‘le tabac rapporterait’ ». L’Observatoire français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT), évalue d’ailleurs le coût financier annuel du tabac à plus de 47 milliards d’euros.

L’ardoise du tabac

Comme le rappelle le CNCT, le tabagisme est avant tout un problème de santé publique. Un problème qui engendre une diminution de la qualité de vie, de la détresse et de la souffrance. De ce point de vue, il est impossible de pleinement évaluer ses effets en termes monétaires ;

En matière d’économie, les coûts du tabac sont soit directs (dépenses engagées pour prendre en charge les « malades du tabac »), soit indirects (journées de travail perdues et indemnisations en raison des arrêts maladies) ;

Enfin, ces coûts « concernent aussi bien la sphère publique » ( frais d’Assurance-maladie, perte de recettes fiscales…),que la sphère privée, (perte de revenus pour les ménages...).

C’est pour dénoncer toutes ces dépenses que le CNCT lance aujourd’hui – et jusqu’à la fin du mois de janvier – une campagne de sensibilisation centrée non pas sur le volet sanitaire mais sur l’aspect économique. Pour Emmanuelle Béguinot, Directrice du CNCT, « il n’y a pas de fatalité. L’expérience d’autres pays dans le monde démontre que l’on peut réduire la consommation en appliquant les mesures dont l’efficacité a été démontrée. Il est donc possible de réduire l’hémorragie sanitaire et financière du tabac ».

Aller plus loin Visionnez le spot en cliquant ici.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.