Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sondage François Fillon se hisse en haut du baromètre politique

0 30.11.2016 06:00
Sondage. François Fillon se hisse en haut du baromètre politique

Sondage. François Fillon se hisse en haut du baromètre politique

Photo AFP

L’Institut de sondage Odoxa a livré son dernier baromètre politique pour la Presse régionale, L’Express et France Inter. En voici les principaux enseignements.

1. Manuel Valls est deux fois plus populaire que François Hollande

La passe d’armes entre les deux têtes de l’exécutif fait davantage progresser le Premier ministre (+3 points) que le Président (+1 point). Avec 31% des Français qui estiment que c’est un bon Premier Ministre, il est quasiment deux fois plus populaire que François Hollande (17%).

2. La primaire de la droite modifie notre palmarès de l’adhésion et permet à François Fillon de se hisser en haut du classement, à égalité avec Alain Juppé

François Fillon progresse de 11 points ce mois-ci et rejoint Alain Juppé en tête du palmarès de l’adhésion (37%). Le Maire de Bordeaux perd 5 points mais reste particulièrement apprécié des Français.

La spectaculaire hausse de Fillon s’observe essentiellement chez les sympathisants LR et UDI (+36 points) mais aussi chez ceux du FN (+18 points).

3. Les sympathisants de droite ne souhaitent pas le retrait d’Alain Juppé de la vie politique nationale mais désirent celui de Nicolas Sarkozy

57% des sympathisants de droite hors FN souhaitent voir Alain Juppé continuer à jouer un rôle important dans la vie politique nationale.
Ces mêmes sympathisants de droite hors FN déclarent à 61% qu’ils désirent ne plus voir Nicolas Sarkozy jouer un rôle important dans la vie politique nationale.

4. Potentiels de vote : 13% des Français pourraient voter pour François Fillon ou pour Marine Le Pen au premier tour

Avec 42% de potentiel, François Fillon domine nettement Marine Le Pen (31%).

Mais la porosité de leurs électorats est forte. 13% des Français déclarent ainsi qu’ils pourraient voter pour l’un comme pour l’autre.

Attention, un potentiel de vote n’est pas une intention de vote. Il mesure davantage un plafond maximum que peut atteindre un candidat (au moment de l’enquête) qu’une intention de vote ferme.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 965 Français interrogés par Internet les 28 et 29 novembre 2016

A lire aussi dans Le Courrier de l'Ouest de ce mercredi

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.