Sécu 2013 : « soigner mieux et faire des économies », l’équation impossible ?

Le contenu du Projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013, a été enfin dévoilé ce lundi midi à Paris. Pour Marisol Touraine, ministre en charge de la Santé, l’objectif du gouvernement « tient en trois mots : protéger, redresser, moderniser ». Sans en oublier un quatrième… « réaliser des économies » serait-on tenté d’ajouter. Celles-ci en effet, devraient s’élever à 2,4 milliards d’euros pour l’ensemble des régimes de la sécurité sociale.

Ce PLFSS 2013 fixe un objectif de 11,4 milliards d’euros de déficit pour le régime général, auxquels s’ajoutent 2,6 milliards pour le Fonds de solidarité vieillesse (FSV). Soit un total de 14 milliards d’euros de déficit prévu, contre 17,4 milliards en 2012. Quant à la progression de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie pour 2012 (Ondam), elle sera limité à +2,7%.

« Aucune économie ne concerne les assurés sociaux », a promis Marisol Touraine. « Les économies, c’est à notre système de les faire, pas aux Français ». Et le « système » pour la ministre, ce sont principalement :

Les laboratoires pharmaceutiques : Marisol Touraine annonce des « baisses de prix sur les produits de santé » et un « effort demandé aux industriels », pour économiser un milliard d’euros. Pour les Entreprises du Médicament (LEEM), il s’agit de « mesures injustifiées et inadaptées aux objectifs de redressement productif du gouvernement ». Le PLFSS 2013 « fait à nouveau peser sur les entreprises du médicament l’essentiel des économies (près de 50%), alors que le médicament ne représente que 15% des dépenses d’Assurance maladie », dénonce l’organisation professionnelle ;

L’hôpital, à hauteur de 657 millions d’euros. Pour cela, les autorités misent encore et toujours sur le développement de la chirurgie ambulatoire. Laquelle enregistre depuis quelques années une progression sensible ;

Le « système de soins » et notamment les professionnels de santé : selon la ministre, « une meilleure efficience du système de soins » devrait permettre d’économiser près de 700 millions d’euros. Elle fait notamment référence à des mesures concernant la « maîtrise médicalisée, une meilleure application des référentiels de prescription, les résultats du paiement à la performance » en encore le transport des malades…

Tabac et bière davantage taxés

Ce PLFSS 2013 contient également des mesures visant à renforcer la fiscalité sur le tabac et la bière. Celles-ci permettront de « récupérer » 730 millions d’euros en année pleine. C’est ainsi qu’une hausse de 5 centimes d’euro sur un demi de bière est envisagée. Pour le tabac, le prix des cigarettes mais aussi du tabac à rouler (+10 centimes d’euro) devrait également bondir ces prochains mois.

La fin de la convergence tarifaire

Comme le candidat à la Présidentielle François Hollande l’avait annoncé, Marisol Touraine met également fin à la convergence tarifaire privé-public à l’hôpital. Ceci « va permettre une plus juste répartition des ressources entre catégories d’établissements de santé. Cette mesure est la conséquence directe de la réintroduction du service public hospitalier dans la loi », a-t-elle affirmé.

En parallèle à ce plan d’économies, les moyens dédiés à la prise en charge des personnes âgées devraient progresser de 4%. « Un parcours de soins pour les personnes âgées (….) sera expérimenté », ajoute la ministre. Elle avance également plusieurs mesures qu’elle présente comme étant de « justice sociale » :

les exploitants agricoles bénéficieront d’indemnités journalières en cas de maladie ou d’accident de la vie privée ;

l’accès à l’IVG sera pris en charge à 100% ;

les victimes d’accident du travail ou de maladies professionnelles ayant besoin d’une aide humaine pour leur quotidien « bénéficieront d’une prestation calculée selon leurs besoins ».

Bientôt un plan ‘déserts médicaux’

Pour faire face « à la montée des pathologies chroniques liées au vieillissement », le gouvernement prévoit une révision de l’organisation des soins de proximité. A partir de septembre 2013, des « équipes de professionnels de proximité » devraient ainsi voir le jour « pour assurer de nouveaux services aux patients : prévention, éducation thérapeutique, dépistage… ». Enfin, « un plan dédié et complet sur les déserts médicaux » devrait être mis en œuvre à partir de 2013.

Aller plus loin : Lire le discours de Marisol Touraine.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.