Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saumur Tribunal : Rachida Dati dénonce "des calculs électoraux"

0 28.06.2013 18:15
Rachida Dati, ex-Garde des sceaux, dénonce la réimplantation de Tribunaux de grande instance (TGI), notamment à Tulle.

Rachida Dati, ex-Garde des sceaux, dénonce la réimplantation de Tribunaux de grande instance (TGI), notamment à Tulle.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Rachida Dati, ex-Garde des sceaux, dénonce la réimplantation de Tribunaux de grande instance (TGI), notamment à Tulle, "au nom de calculs électoraux" et "symbole de la déchéance morale dans laquelle se complaît aujourd'hui la gauche", vendredi dans un communiqué.

"En décidant de réimplanter plusieurs tribunaux de grande instance, la gauche sabote une réforme d'intérêt général pour satisfaire ses intérêts particuliers. La réforme de la carte judiciaire, voulue par les Français, que j'ai portée, a été validée à la fois par le Conseil d'État et le Conseil constitutionnel", rappelle Mme Dati.

"La remettre en cause au nom de calculs électoraux honteux est un coup dur porté à notre République", ajoute-t-elle. Selon la vice-présidente de l'UMP, "le plus extraordinaire, c'est sans doute la réimplantation du TGI de Tulle (la ville dont François Hollande était le député, NDLR), que l'on tente de noyer dans une décision visant d'autres tribunaux et la mise en place de chambres détachées".

"François Hollande se voulait le Président d'une République exemplaire, mais il ne se l'applique pas à lui-même. La suppression du TGI de Tulle était justifiée par son coût pour le contribuable au regard du peu d'affaires qu'il traitait. On se moque aujourd'hui ouvertement des Français, en décidant de sa réimplantation à leurs frais", ajoute-t-elle.

Mme Dati estime qu'"aujourd'hui, on demande aux Français de toujours payer plus d'impôts, la Cour des comptes demande au gouvernement de faire plus d'économies sur les dépenses de l'État".

"Et le Président de la République fait exactement le contraire. Quel symbole de la déchéance morale dans laquelle se complaît aujourd'hui la gauche !", affirme-t-elle également. "A l'heure où l'on voit des scandales d'État partout, nous nous retrouvons là face à un véritable scandale d'État que les Français jugeront avec sévérité", conclut l'ancienne ministre. Des TGI vont être réimplantés à Saint-Gaudens (Haute-Garonne), Saumur (Maine-et-Loire) et Tulle (Corrèze), dans le cadre d'ajustements de la réforme de la carte judiciaire, menée sous la précédente majorité, selon la Chancellerie.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.