Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saumur Le jeune qui faisait polémique va quitter Pontourny

1 30.09.2016 20:05
Le centre de Pontourny, à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire).

Le centre de Pontourny, à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire).

Photo Le Courrier de l'Ouest - Laurent COMBET

Le jeune homme, dont l'accueil au centre de prévention de la radicalisation de Pontourny (Indre-et-Loire) a créé la polémique, sera transféré ailleurs.

L'annonce a été faite vendredi 30 septembre par le préfet d'Indre-et-Loire, Louis Le Franc, lors d'une réunion à Tours du comité de suivi de ce centre.

Dans un premier temps, la préfecture avait assuré que le pensionnaire « rempli(ssait) l'ensemble des conditions requises pour bénéficier du programme ».

Ce vendredi, face aux élus locaux, le préfet a finalement annoncé le départ de ce jeune de 23 ans dont il s'est refusé à dire s'il était ou non fiché S, une information qui relève du secret défense.

« Pour ce jeune, qui était volontaire, la décision a été prise qu'il ne reste pas au centre pour rétablir la sérénité. Le centre en a besoin pour bien fonctionner. Il va être pris en charge, par d'autres structures très rapidement » a annoncé M. Le Franc.

Dans un entretien à La Voix du Nord publiée mardi, ce jeune originaire du Pas-de-Calais avait assuré avoir commis des « braquages », provoquant la colère des élus locaux qui ont négocié avec les autorités le profil des pensionnaires afin de calmer l'inquiétude des riverains.

Le centre accueille aujourd'hui six pensionnaires: trois hommes et trois femmes, « de six préfectures différentes qui ont entre 18 et 25 ans, et qui rentrent dans les critères. »

Commentaires (1)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.