Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saumur InterLoire estime la perte après le gel de 20 à 30% en Val de Loire

0 26.05.2016 12:01
La Touraine, le Nantais et la Sarthe ont été les secteurs les plus touchés.

La Touraine, le Nantais et la Sarthe ont été les secteurs les plus touchés.

Photo archives CO

Interloire, l'interprofession des vins du Val de Loire, a fait un état des lieux du vignoble après le gel qui a touché les vignes à la fin avril, avec des températures minimales relevées jusqu'à ? 6 °C.

La perte de récolte est estimée entre 20 et 30 % par rapport à une année moyenne (1,9 million d'hectolitres).

Interloire souligne de « fortes disparités selon les entreprises et les secteurs, le vignoble de Touraine, du Nantais et de la Sarthe étant les plus touchés avec des communes concernées jusqu'à 80 %. Il faudra attendre la floraison, fin juin, pour dresser une estimation plus fine des perspectives de récolte et connaître ainsi l'impact réel des dégâts sur le futur millésime ».

Les stocks sont globalement à leur plus bas niveau (7 mois en 2015) : « C'est un sérieux avertissement. Le Val de Loire fonctionne à flux tendu et il est indispensable de mettre en œuvre une stratégie collective de régularisation des mises en marché » a indiqué le président d'InterLoire Gérard Vinet.

La commission marché, économie et prospective, présidée par Laurent Menestreau, réunira prochainement toutes les instances concernées.

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.