Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saumur À la recherche de Charlie dans le Saumurois

0 14.01.2015 11:42
  • Hèlène, 24 ans, et Maryan, 43 ans, ont attendu 1 heures avant l'ouverture de la Civette pour obtenir le Charlie Hebdo du jour.


  • Hèlène et Maryan ont été les premiers servis à La Civette ce mercredi matin à 8 heures.


  • Il n'y a plus de Charlie Hebdo dans les Hauts-Quartiers


Dès 6 h 30, certains lève-tôt se sont précipités dans les bureaux de presse. C'est le cas à Saint-Hilaire-Saint-Florent, Le Celtic. La foule n’a pas été au rendez-vous dès l’ouverture mais les 29 exemplaires du Charlie Hebdo sont partis au compte-gouttes. La moitié en à peine 10 minutes.

« La caisse n’a jamais été ouverte aussi tôt », lance le gérant Frédéric Bigot. Il précise que les buralistes ne sont pas rémunérés sur ce produit. « Nous n’avons pas de commission. Tout revient à Charlie Hebdo ». Une solidarité certes mais un peu forcée.

À 7 h 30, devant La Civette, place Bilange, Maryan et Hélène attendent déjà depuis trente minutes. Ils ont déjà fait plusieurs bureaux de presse sans succès. Tout est réservé. « Je veux cet exemplaire pour mon fils de 11 ans. C’est important », confie Maryan, 43 ans.

Une heure après, le commerce ouvre. Une file d’une trentaine de personnes attend le gérant, Jérôme Felgines. La pression monte pour ces Saumurois levés de bon matin. « C’est un par personne », annonce le gérant. Les 18 exemplaires partent en moins de 5 minutes.

Déterminée, Tiphaine, 21 ans, a réussi à avoir le sien : « Tout le monde le veut aujourd’hui. Je me suis levée une heure plus tôt pour pouvoir l’acheter. Je vais en cours après et tous les gens de ma classe n’auront pas la chance de l’avoir donc je vais le prêter ». Certains repartent bredouille. Les kiosques seront réapprovisionnés en Charlie Hebdo, dès jeudi matin.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.