Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saumur 37,29 % d'agents EDF grévistes à la centrale de Chinon

0 26.05.2016 15:56
Les salariés du site nucléaire de Chinon manifestaient dans les rues de Tours ce matin.

Les salariés du site nucléaire de Chinon manifestaient dans les rues de Tours ce matin.

À la centrale nucléaire de Chinon où sont employés de nombreux Saumurois, et selon la seule CGT puisque la direction n’a pas souhaité fournir une évaluation contradictoire, les agents EDF étaient grévistes à 37,29 %. Les prestataires, qui sont 2 000 sur le site (pour 1 400 agents EDF) – ne sont pas intégrés au calcul. Ils sont d’autant plus nombreux en ce moment que deux des quatre réacteurs sont à l’arrêt, l’un en visite décennale, l’autre en visite partielle.

Le taux de grévistes depuis le début de la grève à 21 heures hier (elle dure 24 heures) atteindrait 75 % chez les équipes de conduite. La maintenance était réduite au minimum imposé par la sécurité technique. Comme annoncé, la charge (puissance délivrée) par le réacteur 3 a été tombée de 900 à 300 mégawatts (*). Le réacteur 1 a fonctionné normalement. Mais sur cette tranche manœuvrable, une baisse de 900 à 300 était prévue de 17 heures à 21 heures ce soir.

À 8 h 30 ce matin, deux cars (plus de cent grévistes) ont quitté Avoine-Chinon pour rejoindre la manifestation à Tours où ils retrouvaient une autre centaine de collègues ayant pris leurs voitures particulières.

Ils étaient donc près de 200 salariés du site nucléaire de Chinon dans l’action à Tours, toujours selon la CGT.

Une action pour l’instant sans conséquence pour l’usager. La régulation est gérée par RTE. L’achat de courant à l’étranger, même s’il coûte à l’électricien, apporte une solution.

On est loin d’éventuels délestages (coupures). La grève sera-t-elle reconduite ? La décision sera prise vendredi matin au niveau confédéral. Mais le choix revient aux salariés.

(*) Plusieurs sources indiquaient hier une baisse de 5 300 mégawatts à l’échelle nationale.

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.