Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Laurent-des-Autels Colère contre les incivilités : "La terreur est semée"

1 28.05.2013 17:10
  • Photo Le Courrier de l'Ouest - Etienne Lizambard

    Le maire de Saint-Laurent-des-Autels, Alain Gibouin

  • Droits réservés

    Saint-Laurent-des-Autels, dans les Mauges en Maine-et-Loire.

Une habitante de Saint-Laurent-des-Autels, dans les Mauges en Maine-et-Loire, exprime dans un courrier adressé au Courrier de l'Ouest, le ras-le-bol d'une partie des habitants face aux incivilités. Retrouvez, ci-dessous de larges extraits de son coup de colère. Et notre reportage, l'interview du maire et des gendarmes, dans Le Courrier de l'Ouest de mercredi 29 mai, éditions Maine-et-Loire.

[mise à jour] : neuf jeunes arrêtés

"Je me permet de vous écrire, mais derrières ces lignes se joignent à moi la majorité des habitants de Saint-Laurent-des-Autels (commune de 2300 habitants), mais aussi toutes les personnes qui ont à passer régulièrement par cette commune. En effet, depuis quelque mois "sévit " une bande de jeunes. Tous "mineurs", contre qui la gendarmerie dit donc ne rien pouvoir faire.

"Les actes de vandalismes qu'ils commettent sont connus de tous. Les commerçants ainsi que la Mairie en ont aussi été victimes. Beaucoup de personnes disent ne plus vouloir aller retirer de l'argent au distributeur Crédit Agricole qui se situe dans le bourg, et même pire, les gens évitent le bourg le soir et la nuit. En effet, des barrages sont régulièrement dressés par ces mêmes jeunes, et ils saccagent les véhicules, effraient les automobilistes, passagers et enfants, agressent verbalement des automobilistes, et dernièrement en sont venus aux mains.

"Malgré les nombreux appels à la gendarmerie , et leurs soit disant patrouilles dissuasive , rien ne se passe , et la terreur est semée !"

+ http://journal-en-ligne.courrierdelouest.fr/

Commentaires (1)

Petit conseil:
jevo49 mar, 28/05/2013 - 19:11

"Tous "mineurs", contre qui la gendarmerie dit donc ne rien pouvoir faire."

Si cette RACAILLE est mineur, bien connue et identifiée, il faut alors déposer plainte contre les parents car ceux-ci sont responsables de leurs gamins !!

En France on a des droits mais aussi des DEVOIRS, que beaucoup de personnes oublient, dont les parents de ces gamins !!

Que foutent encore dehors à une certaine heure ces gamins mineurs ?

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.