Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Jean-de-Thouars Le radar automatique flasherait-il n'importe comment ?

0 02.06.2015 08:43
Le radar fixe flashe-t-il parfois à mauvais escient ? La justice devra le déterminer.

Le radar fixe flashe-t-il parfois à mauvais escient ? La justice devra le déterminer.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Le radar de Saint-Jean-de-Thouars est-il fiable ? Pas sûr. Un second chauffeur s'est fait flasher à 117 km/h au volant... d'une auto de collection.

Décidément, le radar fixe de Saint-Jean-de-Thouars fait bien des mécontents.

À côté de tous ceux qui se font surprendre quelques kilomètres heures au-dessus de la limite autorisée, il y a aussi ceux qui restent pantois en recevant leur procès-verbal d'infraction.

En mars, une habitante de Saint-Rémy-la-Varenne était convoquée au tribunal de police pour répondre d'un excès de vitesse qu'elle contestait par la voix de son avocat angevin Me Geoffrey Le Taillanter.

Flashée au volant d'une vieille 406 diesel tractant une remorque double essieux chargée de bottes de paille, elle avait été contrôlée, selon l'appareil, à la vitesse édifiante de 117 km/h.

Un septuagénaire domicilié à Rochefort-sur-Mer en Charente-Maritime doit être jugé jeudi prochain pour des faits similaires.

En juillet 2014, au volant d'une Citroën GS de collection du début des années 1980, lui aussi s'est fait flasher par le même radar à la vitesse de 117 km/h également, alors qu'il se rendait paisiblement au Mans.

Audience jeudi

Incrédule, il avait demandé la photographie de son soi-disant forfait : de fait, c'était bien sa voiture sur le cliché.

Autant dire que les similitudes entre les deux dossiers rajoutent aux sérieux doutes déjà exprimés par les avocats et même par le parquet d'Angers.

À l'aune de ces éléments, l'audience de jeudi à Rochefort-sur-Mer permettra peut-être de faire la lumière sur le mystère de ces bolides improbables.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.