Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Rochefort-sur-Loire Algues toxiques : la baignade dans le Louet fermée

3 18.08.2017 16:59
La baignade est désormais interdite dans le Louet à Rochefort-sur-Loire.

La baignade est désormais interdite dans le Louet à Rochefort-sur-Loire.

LAURENT COMBET

Des algues toxiques apparues sur les bords de la Loire ont provoqué la mort d’au moins huit chiens qui s’étaient abreuvés dans le fleuve.
La Préfecture de Maine-et-Loire confirme que « les analyses en laboratoire ont confirmé la présence d’algues toxiques de la famille des cyanobactéries ». Celles-ci sécrètent une toxine particulièrement toxique qui conduit à une paralysie rapide des muscles respiratoires.
Des mesures préventives concernant la baignade et les activités nautiques ont été prises.
Ainsi, la baignade dans le Louet à Rochefort-sur-Loire a été fermée (le Louet est une dérivation de la Loire).
La Préfecture demande par ailleurs de « ne pas pratiquer d’activités nautiques dans les zones où il y a présence d’algues en forme d’amas, dépôts ou écumes, éviter tout contact avec l’eau dans ces zones et ne pas ingérer l’eau, prendre une douche soignée après l’activité nautique, nettoyer le matériel après usage » et « en cas d’immersion accidentelle, se rincer soigneusement sous une douche ».
Une vigilance renforcée est demandée auprès des enfants.

Commentaires (3)

LES AGRICULTEURS ONT BON DOS !...PAS DE MELANGE DES GENRES SVP..
Tabellion dim, 20/08/2017 - 08:14

À obelix 85
Vous ne manquez pas de culot quand vous mélangez capitalisme et agriculture !..
Parlez de capitalisme pour des personnes qui travaillent aussi dur que des agriculteurs , sans compter leur temps ...et pour un revenu particulièrement modeste ...
Je suppose que vous n'avez pas de voiture qui pollue l'air , et que vos journées se passent tranquillement dans un bureau bien au chaud à attendre 16 h 30 pour rentrer chez vous.
Cela vous donne sans doute le temps de cultiver vos légumes dans votre petit jardin ....
Les agriculteurs méritent une meilleure considération que celle que vous leur donnez dans votre propos !...et finalement sans eux que deviendrions nous ?

cyanobactéries
Jean Martin dim, 20/08/2017 - 10:16

En réponse à Tabellion - LES AGRICULTEURS ONT BON DOS !...PAS DE MELANGE DES GENRES SVP..

Je vous recommande de lire un rapport sur le sujet! Voici la préconisation en conclusion d'un article de M.Merceron sur le traitement de l'eau de l'agence Loire-Bretagne:
"En fait, c'est bien le modèle agricole intensif qui est le principal responsable de l'excès de nitrate (et donc des marées vertes), de la majeure partie du phosphate (et donc des cyanobactéries) et d'une bonne partie des pesticides, etc. Il faut donc adopter un autre modèle agricole qui réglera de façon groupée une grande partie de ces problèmes."
Il y a bien corrélation entre agriculture et capitalisme (cad revenus) et cela prend différentes formes comme le développement des barrages, collinages pour irriguer tjs plus. Dans l'article, on apprend que l'agriculture Loire-Br est responsable de 65% des apports d'azone et de phospore nécessaires au développement des cyanobactéries. D'autres pays européens ont réussi à juguler le pullulement de ces bactéries.

algues vertes
obelix85 sam, 19/08/2017 - 17:58

le jour ou l'on arrivera a empecher les agriculteurs de semer leurs(merdes)les empoisonnement de l'eau ne sera plus d'actualite malheureusement ce n'est pas pour demain le capitalisme est plus important que la sante des autres meme quant ils s'empoisonnent eux memes

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.