Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Régionales Philippe de Villiers accuse Bruno Retailleau de "trahison"

0 06.01.2015 15:11
Philippe de Villiers accable son successeur au Conseil général de Vendée, Bruno Retailleau.

Philippe de Villiers accable son successeur au Conseil général de Vendée, Bruno Retailleau.

Photo AFP

Président du conseil général de Vendée et du groupe UMP au Sénat, Bruno Retailleau doit officialiser ce mardi après-midi à Nantes sa candidature comme tête de liste de la droite aux élections régionales de 2015.

Une candidature dénoncée avec vigueur par celui qui fut son mentor en politique, Philippe de Villiers (MPF), auquel il a succédé en 2010. "La preuve est faite que la Vendée n’était, pour mon successeur, qu’un tremplin", accuse l'ancien président du conseil général dans un communiqué.

"La Région sera pour lui un nouveau tremplin éphémère, poursuit le fondateur du Mouvement pour la France, que Bruno Retailleau a quitté en 2010 avant de rejoindre l'UMP. En effet, il y restera à peine deux ans puisque la loi interdisant le cumul sénateur – exécutif régional s’appliquera en septembre 2017. Il avait juré fidélité aux Vendéens : la Vendée d’abord. Aujourd’hui, c’est la carrière d’abord. L’ivresse du pouvoir l’emporte loin de ses racines. Trahir un jour, trahir toujours".

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.