Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Régionales 5 choses à savoir avant le second tour

0 08.12.2015 15:14
(From L) Christophe Clergeau, Socialist Party (PS), Front-National far-right party top candidate, Pascal Gannat and French main opposition right-wing party Les Republicains (LR) candidate, Bruno Retailleau speak after the announcement of the results of the first round of the regional election in the Pays-de-la-Loire region on December 6, 2015 at the Pays de la Loire regional council in Nantes, western France. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD

(From L) Christophe Clergeau, Socialist Party (PS), Front-National far-right party top candidate, Pascal Gannat and French main opposition right-wing party Les Republicains (LR) candidate, Bruno Retailleau speak after the announcement of the results of the first round of the regional election in the Pays-de-la-Loire region on December 6, 2015 at the Pays de la Loire regional council in Nantes, western France. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD

JEAN-SEBASTIEN EVRARD

1 Droite et gauche au coude à coude

Les Pays de la Loire vont vivre une triangulaire inédite avec le FN qui a obtenu 21,35 % au 1er tour.
Les faibles réserves de voix à droite et un bon report des voix de toute la gauche voire l’extrême gauche placeraient la liste de Christophe Clergeau au coude à coude avec celle de Bruno Retailleau.
Mais les deux camps devront se retrousser les manches pour aller chercher les suffrages des 1 330 726 abstentionnistes du premier tour.

2 Les écologistes et le PS fusionnent

La fusion a été annoncée dès lundi.

Au prix d'un accord au forceps à propos de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes.
Les deux camps réaffirment leurs positions. Sophie Bringuy n’est pas parvenue à faire graver dans le marbre un moratoire excluant tous travaux et toute évacuation de la zone dédiée au projet. Mais elle a obtenu une étude indépendante sur l’optimisation de Nantes Atlantique qui intégrera les perspectives actualisées d’augmentation du trafic.

« Il n’aura pas fallu 24 heures pour que Christophe Clergeau retourne sa veste. Il vient de céder au chantage des Verts, en acceptant la réalisation d’une nouvelle étude sur l’aménagement de l’aéroport de Nantes Atlantique et même en dénonçant les procédures d’expulsion », tempête Bruno Retailleau (LR), chef de fil de la droite et du centre. « Christophe Clergeau va même jusqu’à évoquer un ’’éventuel’’ transfert de l’aéroport actuel, ce qui en dit long sur les concessions que lui ont arrachées les écologistes. À quelques jours de Noël, il vient de faire un énorme cadeau aux zadistes ».

3 Les centristes avec la droite

L’électorat centriste est très courtisé.
Bruno Retailleau (LR) chef de file des la liste d’union de la droite et du centre, leur a fait une bonne place.
« À un moment Christophe Clergeau s’est prévalu de rallier à lui les centristes. Les quelques centristes concernés sont peut-être des déçus des positionnements sur les listes. Mais l’ensemble des centristes sont avec Bruno Retailleau, sans arrière-pensée et sans doute. Nous sommes ok à 90 % des projets du programme. Il n’a rien de rédhibitoire », précise Maurice Perrion, chef de file UDI sur la liste de Bruno Retailleau.

4 Les communistes disparaissent

Allié historique du PS, le PCF, laminé au 1er tour, n’aura plus aucun élu dans la future assemblée régionale.
En ne réunissant que 3,33 % des voix, le PCF a enregistré dimanche l’un des pires résultats de son histoire dans les Pays de la Loire.
Dès dimanche soir, le PCF a invité ses 42 387 électeurs à reporter leurs voix sur la liste Clergeau au second tour, pour « barrer la route à la droite et contenir la poussée du FN ». Le candidat socialiste a été invité à « respecter » ces électeurs : « On n’a peut-être fait que 3,33 % de voix, mais il sait que sans nous, il perdra », souligne Aymeric Séassau, secrétaire du PCF 44.

5 Deux débats télévisés

Les trois finalistes de l’élection régionale en Pays de la Loire ont rendez-vous pour deux débats télévisés. Bruno Retailleau (LR-UDI), Christophe Clergeau (PS-EELV) et Pascal Gannat (FN) se retrouvent ce mardi à Nantes sur le plateau commun des chaînes de télévision locales (dont Angers Télé). Un débat qui sera diffusé ce mardi soir à 20 heures.
Les candidats recommencent le lendemain sur France 3 Pays de Loire. La diffusion est programmée mercredi à 18 h 05 (en simultané sur le site internet de la chaîne) et une rediffusion est prévue après le Grand Soir 3, ce même mercredi à 22 h 50.

+ Toutes nos dépêches sur les élections régionales en cliquant ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.