L’asexualité, ou l'amour sans le sexe

« L’asexualité réelle est un phénomène exceptionnel », estime le Dr Francis Collier, gynécologue au CHRU de Lille. « Il concerne des personnes qui n’ont aucune sexualité, ni de couple ni personnelle. Pas même masturbatoire ».

Sur le forum asexuality.org/fr/ », la définition en est nettement différente. « C’est le fait de ne pas ressentir d'attirance sexuelle pour autrui. Un asexuel ne voit pas l'intérêt d’entretenir des rapports, et pourra passer sa vie entière sans en souffrir » peut-on y lire. Le phénomène est donc difficile à cerner.

Pour Francis Collier, « on observe plus fréquemment des couples qui cohabitent sans sexualité à deux, mais qui ont par ailleurs une activité masturbatoire chacun de leur côté, en particulier sur Internet avec la pornographie ». Lorsque les couples n’ont jamais eu de sexualité avec pénétration, il s’agit d’unions dites non consommées : « Les cas sont très variés. Certaines personnes n’entretiennent aucune interaction sexuelle avec leur partenaire. Mais beaucoup plus nombreux sont ceux qui, ont des relations sans aller jusqu’à la pénétration », conclut le Dr Collier. Rendez-vous demain sur www.destinationsante.com pour lire le témoignage de Julien et Marie, en couple depuis un an et asexuels.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.