Produits amaigrissants : le Net n’est décidément pas net !

Le ministère de la Santé canadien (Santé Canada) reste vigilant face aux produits « miracles » vendus sur Internet. Cette fois, il se fait le relais d’avertissements internationaux concernant des cocktails de produits amaigrissants, aux effets potentiellement dangereux.

CanSui, Lexscl Fat Rapid Loss Capsule et The Extreme-thin Fat Burning Bomb. Selon le ministère de la Santé de Hong Kong, ces produits amaigrissants contiennent des molécules non autorisées, comme la sibutramine. Or cette substance – dont l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) en France est suspendue depuis octobre 2010 – ne peut être administrée dans les pays où elle est encore autorisée, que sous le strict contrôle d’un médecin ;

Jin Yu Tang Tai Han Kang Pai Pu Ling Jiao Nang, TangBaoKouFuYiDaoSuJiaoNang, Tangren 365 Kangxunpai sangge huoyisu jiaonang et Tong Ren Xiu Fu Kou Fu Yi Dao Su. Encore une fois, c’est le ministère de la Santé de Hong Kong qui tire la sonnette d’alarme. « Ces produits, vendus pour contrôler l’hyperglycémie, contiennent une combinaison de médicaments sous ordonnance ». Autrement dit, ils doivent être prescrits par un professionnel de santé. A noter que, parmi eux, on trouve l’antidiabétique rosiglitazone, dont l’AMM européenne a été retirée en 2010 pour cause d’augmentation du risque cardiovasculaire ;

Anshen Bunai Pian : ce produit traditionnel chinois utilisé pour prévenir l’insomnie, contient une concentration excessive de mercure. Or ce métal lourd expose à des risques neurotoxiques majeurs ;

Lipro Diet Pill, Xiyouji Qingzhi weight loss capsules. Selon la Therapeutic Goods Administration australienne, ces produits amaigrissants contiennent eux aussi de la sibutramine.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.