Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Présidentielle Macron et Le Pen à égalité, Mélenchon devant Fillon

2 21.04.2017 19:30

La 19e et dernière vague d'intentions de votes POP2017 - BVA - Salesforce pour la Presse Régionale et Orange confirme la tendance des ces derniers jours.

 

1 Emmanuel Macron toujours devant

 Emmanuel Macron est crédité de 23% des intentions de vote au premier tour, un score en recul de 1 point par rapport à notre précédente mesure, en début de semaine. La solidité du socle électoral du leader d’En Marche ! apparaît stable : parmi ses électeurs potentiels, près des trois-quarts se déclarent sûrs de leur choix (73%, -1 point).

2 Marine Le Pen se stabilise

Emmanuel Macron fait désormais jeu égal avec Marine Le Pen qui se stabilise à 23% des intentions de vote également. Le socle électoral de la candidate du Front national reste par ailleurs le plus solide : parmi ses électeurs potentiels, 86% se déclarent sûrs de leur choix.

3 Jean-Luc Mélenchon séduit les jeunes

Contrairement à ce qu’avait pu laisser supposer notre dernière enquête, Jean-Luc Mélenchon ne voit pas sa dynamique s’essouffler en fin de campagne. Crédité de 19,5% des intentions de vote (en hausse de 0,5 point), il frôle même la barre symbolique des 20%. La transformation de ce score d’intentions de vote dans les urnes dimanche sera étroitement corrélée au niveau de participation. Une participation élevée pourrait lui être favorable, avec un mouvement vers les urnes d’électeurs habituellement plus abstentionnistes, comme les jeunes ou les ouvriers, qui lui sont en partie favorables. Jean-Luc Mélenchon est en effet désormais en tête des intentions de vote des 18-24 ans. Il recueille par ailleurs près du quart des intentions de vote des sympathisants PS et des électeurs de François Hollande en 2012.

4 Pas de dynamique pour François FIllon

François Fillon, stable depuis le début de la semaine à 19%, est doublé par le leader de la France insoumise. La dynamique de fin de campagne tant attendue autour de François Fillon ne transparaît pas pour l’heure dans nos enquêtes, même si on ne peut exclure que les événements d’hier changent la donne. Le candidat de la droite a consolidé sa base électorale : 85% de ses électeurs potentiels se déclarent sûrs de leur choix, un score en hausse de 7 points en une semaine. Il a par ailleurs quasiment réussi à reconquérir l’ensemble des sympathisants LR qui avaient déserté au moment des affaires et retrouve dans cette catégorie son niveau du mois de décembre (75%). 

5 Le calvaire continue pour Benoît Hamon

Benoît Hamon est crédité de 8% des intentions de vote, un score en baisse de 0,5 point par rapport au début de la semaine. Le candidat socialiste recueille désormais seulement le quart des suffrages des sympathisants socialistes.

Le sondage a été réalisé par Internet auprès de 1494 personnes, du 20 au 21 avril 2017. La moitié de l'enquête a été effectuée avant l'attaque des Champs-Élysée, l'autre moitié après.


 


Commentaires (2)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.