Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Pompaire Des chefs d'entreprise contre l'usine de méthanisation

0 15.11.2016 17:33
Si l'usine de méthanisation voit le jour, Jean-Patrice Groleau, directeur de Systell Alphacam, déménagera.

Si l'usine de méthanisation voit le jour, Jean-Patrice Groleau, directeur de Systell Alphacam, déménagera.

Jean-Patrice Groleau est le directeur de la société Systell Alphacam (qui développe et distribue un logiciel de conception et de fabrication assistée par ordinateur), installée aux Grandes-Noulières, à Pompaire.

Une usine de méthanisation est en projet sur cette zone économique. Si elle voyait le jour, elle se situerait juste derrière son entreprise, ce qui ne convient ne lui convient pas du tout. Dans une lettre adressée au comissaire enquêteur en charge de l'enquête publique, il exprime son opposition. "On m'a complètement menti", lâche le chef d'entreprise, qui évoque un projet "disproportionné".

Même son de cloche de l'autre côté de la rue, chez Olivier Fabre. "Ce n'est même pas un projet d'utilité publique. Ce n'est que pour faire de l'argent", déplore le gérant de CPL cuir, qui craint de voir la valeur de ses bâtiments fortement chutée si l'unité de méthanisation sort de terre. Les deux entrepreneurs sont catégoriques : si le projet se concrètise, ils sont prêts à quitter les Grandes-Noulières et Pompaire.

Plus d'informations dans Le Courrier de l'Ouest de ce mercredi 16 novembre, édition des Deux-Sèvres.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.