Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Primaire : les mauvais signaux s'accumulent à gauche [Sondage]

1 20.12.2016 07:00
Emmanuel Macron et Marine Le Pen confortés par le sondage Odoxa.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen confortés par le sondage Odoxa.

Pour la première fois, Emmanuel Macron est en tête du palmarès de l'adhésion avec 35 % selon le sondage Odaxa pour la presse régionale, France Inter et L'Express. L'ancien ministre de l'Economie se maintient mais il profite des reculs d'Alain Juppé (33%, -4 pts) et François Fillon (32 %, -6 pts).

Marine Le Pen est la seule à progresser à 27 % d'adhésion (+1).

La faiblesse de l'adhésion aux candidats de la primaire de la gauche avec Manuel Valls qui plafonne à 21 % est aussi remarquable. L'ancien Premier ministre est distancé notamment par Jean-Luc Mélenchon (24 %, -1 pt).

Plus grave encore, les deux-tiers des Français (67%) anticipent même que la gauche puisse disparaître du paysage politique en France. Parmi les sympathisants de gauche, ils sont même 55 % à penser au pire.

 

 

"La primaire de la gauche démarre très, très, mal dans l’opinion", observe Gaël Sliman pour Odoxa, d'autant plus que les principaux candidats sont devancés par des personnalités de gauche qui ne sont pas candidates ou qui se présente en dehors de la primaire.

 
 

58 % des sympathisants de gauche ne croient pas qu'un candidat en mesure de l'emporter sortira de la primaire. 53 % sont aussi pessimistes chez les sympathisants socialistes

 

55 % des sympathisants de gauche pensent que la gauche va disparaître du paysage, dont 5 % redoutent qu'elle disparaisse pour toujours. 54 % des sympathissants PS pensent que la gauche peut disparaître, dont 2 % définitivement.

 

Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Commentaires (1)

sondage tronqué Macron
la shroumphette mar, 20/12/2016 - 10:50

n'est pas DE GAUCHE ;;; mais ultralibéral et qui a une méconaissance totale du "servicd public " et du rôle des "corps intermédiaires " qui font le "fondement" de notre république;
dernière sortie en date supprimer l'UNEDIC en enlevant la gestion aux syndicats et au MEDEF ;
et confondre "charges" avec les "cotisations sociales " qui sont indispensables à la SOLIDARITE SOCIALE pour que la sécurité sociale, nos retraites, les indemnités chômage puissent continuer à nous protéger ;
ce ne sont pas des impôts , mais la collaboration de tout le monde.
et la CSG est in impôt injuste que tout le monde paye ainsi que la TVA.
CHACUN doit participer ;
et ce qui bloque les entreprises ce ne sont pas les"cotisations sociales " mais le fait qu'elles ne réinvestissent pas leurs bénéfices mais engraissent leurs actionnaires;
le CICE n'as pas crée des emplois, les salariés sont devenus "jetables"
et dans votre sondage vous oublier les petits partis comme le NPA, et les partis citoyens qui j'espère pourrons émerger ;;

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.