Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Politique Cascade de réactions après l’annonce du maintien de l’INAO à Angers

0 11.07.2013 17:25

L’annonce du maintien, et même du renforcement de l’antenne de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) est accueilli avec beaucoup de soulagement par les élus locaux (nos précédentes éditions). Après le maire d’Angers Frédéric Béatse (PS) et le président du conseil général, Christophe Béchu (UMP), c’est au tour de Marc Goua, député-maire de Trélazé d’exprimer sa satisfaction. « Je me félicite de l'évolution favorable de ce dossier, qui permettra certainement le maintien du site INAO d'Angers, acteur important du développement et de la valorisation de nos produits sur le territoire ».

Michel Piron, député UDI de Maine-et-Loire, tient à « souligner que c’est l’association des élus (de quelque parti qu’ils soient), des viticulteurs  (à travers leurs fédérations,  départementale et régionale), des administratifs et techniciens  solidaires et responsables qui a permis l’arbitrage favorable à notre département »
Laurent Gérault, conseiller municipal d’Angers et conseiller régional (UDI) rappelle que « le Maine et Loire comprend 29 AOC et 20 000 ha de vignes. Il est le plus important des 3 départements ligériens concernés par cette réorganisation. C’est le premier département en production AOC du Val de Loire, le cinquième au niveau national. Il est donc cohérent de maintenir la proximité avec les professionnels du secteur en Anjou ».
« Je suis satisfait que les arguments défendus par les professionnels du végétal et les élus locaux pour la préservation de notre spécificité angevine aient prévalu sur les considérations partisanes » souligne de son côté le député maire (UMP) d’Avrillé, Marc Laffineur. « Cette décision vient conforter le pôle de compétitivité mondial du végétal indispensable pour le développement de l’Anjou ».

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.