Polio : clap de fin ?

La poliomyélite est-elle (enfin) en passe d’être éradiquée ? En 2012, le nombre de cas enregistrés à travers le monde a atteint un niveau historiquement bas. Voilà qui rassure les chercheurs réunis par l’American Society of Tropical Medicine and Hygiene (ASTMH), le 14 novembre à Atlanta (Etats-Unis).

De janvier à octobre 2012, « seulement » 177 cas de poliomyélite ont été recensés à travers le monde. C’est 500 cas de moins que l’année précédente, sur la même période. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) « l’Afghanistan, le Nigéria et le Pakistan sont les trois pays au monde où la maladie reste endémique ». C’est donc sur ces trois Etats que se concentreront les derniers efforts de vaccination.

Des idées reçues très tenaces

Selon le Dr Anita Zaidi, pédiatre à l'Université Aga Khan de Karachi, « si au Pakistan les enfants ne se font pas vacciner, ce n’est pas faute d’accès au vaccin, mais en raison de la réticence des parents. Au total, plus de 74% des vaccinations prévues auraient été manquées ». Ce refus parental serait alimenté en partie, par « des rumeurs selon lesquelles le vaccin rendrait stérile ou serait contaminé par le virus du SIDA ». Même si les ficelles sont si grosses qu’elles prêtent à sourire, le problème est sérieux.

D’abord parce qu’en 2003 déjà, la même rumeur lancée dans une province du Nigéria, à Kano, avait provoqué l’échec des campagnes vaccinales… et de nouvelles flambées qui ont provoqué le retour de la polio dans des pays d’où elle avait disparu. Ensuite parce que même si ces idées reçues tendent à décliner, la violence et la pression de certains opposants joue un rôle non négligeable dans le manque d’information. « Récemment, un professionnel de santé spécialisé dans la polio a été assassiné » déplore le Dr Zaidi.

Au Nigéria, la situation est tout aussi préoccupante. Cette année, le nombre de cas a doublé pour atteindre 99. Par le passé, l’infection s’était propagée pour atteindre le Soudan, le Tchad et 23 autres pays. Cependant à l’exception du Tchad, tous ces pays sont exempts de polio en 2012. Selon les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC) d’Atlanta, « le Tchad pourrait parvenir à stopper la transmission du virus d’ici la fin de l'année, sauf si d’autres infections proviennent du Nigéria ».

Côté prévention et promotion de la vaccination, « nous travaillons avec les chefs des tribus du Nord. Ils sont respectées par les populations locales » explique Adamu Nuhu, de la National Primary Health Care Development Agency (NPHCDA). « Voilà qui devrait permettre de changer les perceptions de la vaccination contre la polio ».

Hygiène et vaccination

Rappelons que la poliomyélite est une infection virale très contagieuse touchant principalement les enfants. Le virus se transmet par l’eau ou des aliments contaminés. Après s’être multiplié dans l’intestin, il envahit le système nerveux. Il peut alors entraîner une paralysie totale en quelques heures. Selon l’Institut Pasteur, « la maladie se transmettant essentiellement par voie féco-orale, les principales mesures de prévention tiennent au développement de l’hygiène. Comme il n’existe pas de traitement, la seule action médicale préventive est constituée par le vaccin ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.