Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Pays-de-la-Loire 2 530 décès prématurés en raison de la Pollution de l’air

0 09.01.2017 09:12
De nombreux décès pourraient être évités chaque année.

De nombreux décès pourraient être évités chaque année.

Photo Le Courrier de l'Ouest - Nathalie BOURREAU

La région a connu, la semaine dernière, de forts épisodes de pollution aux particules fines. Les médecins constatent une hausse des maladies respiratoires.

Les chiffres de l’année 2016 sont vertigineux : 2 530 décès prématurés à cause de la pollution aux particules fines dans les Pays de la Loire, selon les données de Santé publique France.

Si la qualité de l’air était la même que dans les massifs montagneux selon le rapport de 2016, il y aurait, pour la région, « un gain moyen d’espérance de vie à 30 ans, de 12 mois. Ceci représenterait une baisse de 9 % de la mortalité dans la région ».

Rien qu’à Nantes, selon une autre étude, si l’on baissait de seulement 5 µg/ m3 (*) le taux de particules dans l’air, ce serait 100 décès par an qui seraient évités.

Des données qui se veulent alarmantes mais qu’il faut prendre avec des pincettes, selon le professeur Antoine Magnan, pneumologue et chercheur à l’Institut du Thorax au CHU de Nantes. « On parle de décès prématurés, c’est-à- dire que ces décèsseraient intervenus de toute façon. La pollution n’a fait que les accélérer. »

Recommandations

En cas d’épisode de pollution, l’Agence régionale de santé émet des recommandations : ne pas faire d’activité physique trop intense, limiter les sorties à l’extérieur… « Il faut surtout prendre avis auprès de son médecin. Par exemple, si quelqu’un ayant des troubles respiratoires vit avec deux chats et des moisissures chez lui, peut-être qu’il sera plus judicieux qu’il passe du temps à l’extérieur, même s’il y a un peu de pollution », nuance le professeur Magnan.

L'article complet dans Le Courrier de l'Ouest de ce lundi

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.