Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mazières-en-Gâtine Une carrière à ciel ouvert à visiter

0 20.08.2016 21:06
Mazières-en-Gâtine. Une carrière à ciel ouvert à visiter

Mazières-en-Gâtine. Une carrière à ciel ouvert à visiter

La prochaine et dernière animation de l’été organisée par l’association L’Homme et la pierre aura lieu mardi 23 août à 10 heures. La visite portera sur la carrière Kléber-Moreau à Mazières-en-Gâtine.

Que fait-on dans une carrière ? Pour répondre à cette question, rien de plus facile. Il suffit de participer à la visite gratuite (sur réservation) co-animée par un guide-conférencier d’Atemporelle et un professionnel de l’entreprise.

Une occasion unique d’aller à la rencontre de professionnels amoureux de leur métier, de découvrir comment se fabriquent les granulats et quelles sont les applications possibles dans notre environnement quotidien.


Fondée dans les années 1930 par Marcel Moreau, la carrière actuelle s’étend sur plus de 120 hectares sur les communes de Mazières-en-Gâtine et Saint-Marc-la-Lande. Elle emploie une cinquantaine de personnes. La production de granulat - un million et demi de tonnes par an - est expédiée par train ou par route. Elle alimente les marchés de l’Ouest de la France jusque dans le Bordelais.

Retrouvez la carrière à ciel ouvert de Mazières-en-Gâtine dans Le Courrier de l'Ouest de dimanche 20 août (édition des Deux-Sèvres)

Pour télécharger le journal, cliquez ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.