Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Parthenay-Gâtine L'éolien souffle le chaud et le froid au conseil communautaire

0 30.09.2016 18:47
Jean-François Lhermitte a profité du conseil communautaire de jeudi soir pour exposer ses arguments.

Jean-François Lhermitte a profité du conseil communautaire de jeudi soir pour exposer ses arguments.

Photo Le Courrier de l'Ouest

Le vent du changement a soufflé, jeudi soir, parmi les 62 conseillers communautaires réunis dans le bourg de Thénezay.

Habitués à échanger dans le secret des réunions pour mieux approuver les délibérations sans sourciller, les élus ont cassé les conventions pour s’expliquer franchement sur le partage des retombées du futur parc éolien de Saint-Germier entre la commune d’implantation et la collectivité.

Un débat provoqué par Jean-François Lhermitte, le maire de Saint-Germier. Ces dix-huit derniers mois, ce dernier est allé à la rencontre de ses 38 homologues pour décrocher leur soutien et une redistribution plus avantageuse que celle présentée à l’assistance par Christophe Morin, le vice-président de la CCPG en charge des finances et des marchés publics.

« Soit au final, 14 000 € pour la commune, 90 000 € pour Parthenay-Gâtine », a rappelé l’édile.

Un différentiel qui ne passe pas pour le premier magistrat.

Plus d'informations à lire, ce samedi, dans l'édition "Deux-Sèvres" du Courrier de l'Ouest.

Pour lire le journal sur tablette, smartphone et ordinateur cliquez ici

Pour être toujours les premiers informés, téléchargez l'application Courrier.fr49

 


 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.