Parkinsonien avant 25 ans : un témoignage bouleversant

A 23 ans, Philippe ressent de légers tremblements au niveau de la main droite. Il pense souffrir tout simplement, d’un « coup » de fatigue musculaire. Mais le verdict tombe : en fait, il est atteint de la maladie de Parkinson. Peu à peu cette dernière a pris possession de son corps. Dans un ouvrage intimiste, il nous livre un témoignage poignant.

Au fil des pages, Philippe nous plonge dans son quotidien, dans le regard des autres. « C’était maintenant tout le côté droit qui était touché. En plus des tremblements de la main droite et du pied droit, mon bras devenait lent, comme si l’on m’avait filmé et que l’on repassait la bande au ralenti, avec la douleur en plus ».

A travers cet ouvrage, il témoigne pour apporter des réponses et un soutien aux autres malades. Mais il n’occulte pas le fait que chaque cas, ici plus que jamais, est particulier. Si la maladie est différente pour chacun, elle porte cependant un ressenti universel : celui de son impact sur les proches.

L’auteur nous enseigne à ne surtout pas négliger les effets collatéraux de la maladie, parfois dévastateurs pour l’entourage. Un témoignage enrichissant et finalement positif, car porteur de dynamique. Parkinsonien à 23 ans, de Philippe Petitjean, aux Editions Baudelaire, 89 pages, 13 euros

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.