Ostéoporose : des os qui partent en fumée

Le tabagisme c’est connu, est dangereux pour la santé à bien des égards, et notamment pour la santé des os. Il est d’ailleurs reconnu comme un facteur de risque d’ostéoporose, une maladie qui se manifeste le plus souvent, après 60 ans. Or et c’est là un fait relativement nouveau, il semblerait que ces méfaits se manifestent bien plus tôt, dès les premières années d’addiction en fait. C’est en tout cas la conclusion d’un travail américain, mené auprès d’adolescentes. Explications.

L’équipe du Pr Lorah Dorn, du Cincinnati Children’s Hospital Center , s’est intéressée à la santé osseuse de 262 adolescentes de 11 à 19 ans en bonne santé. Chaque année pendant trois ans, toutes on subi une ostéodensitométrie. Cet examen radiologique permet de mesurer la densité minérale osseuse (DMO), et donc d’apprécier la solidité du squelette. Durant toute cette période de suivi, chaque adolescente s’est vue demander de remplir un questionnaire portant sur sa consommation de tabac, d’alcool et sur son degré d’anxiété.

Résultat, plus les adolescentes fumaient, plus leur densité minérale osseuse au niveau de la hanche et des vertèbres s’est avérée faible. Les auteurs sont parvenus à la même conclusion chez les filles qui souffraient de dépression mais ne fumaient pas. En revanche, aucune dégradation osseuse n’a pu être liée à la consommation d’alcool des non-fumeuses.

« Toutes les adolescentes de 13 ans présentaient une DMO quasiment normale, car la plupart d’entre elles ne fumaient pas. Par la suite cependant, nous avons observé chez les fumeuses, une baisse régulière de la DMO au fil des années », indique Lorah Dorn. Le tabagisme peut influer sur la santé osseuse, de plusieurs manières différentes. Par interférence avec l’absorption du calcium par exemple, ou par altération de la sécrétion de certaines hormones.

Les facteurs de risque à surveiller

Selon l’International Osteoporosis Foundation (IOF), plusieurs facteurs de risque sont directement liés à l’ostéoporose :

Une ménopause précoce, avant l’âge de 45 ans ;

La prise au long cours (3 mois ou plus) d’un traitement à base de corticoïdes ;

Certaines affections digestives ;

Des antécédents familiaux d’ostéoporose ;

L’arthrose ;

Un indice de masse corporelle inférieur à 19 ;

Le tabagisme, la sédentarité, et enfin des carences en vitamine D et en calcium.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.