Nobel de Médecine : un Britannique et un Japonais à l’honneur

Le Prix Nobel 2012 de Physiologie et de Médecine a été remis au Japonais Shina Yamanaka et au Britannique John Gurdon. L’un et l’autre sont récompensés pour leurs travaux sur la reprogrammation cellulaire. Cette technique permet de transformer des cellules adultes en cellules souches pluripotentes, susceptibles d’être « reprogrammées » pour se multiplier sous la forme de n’importe quel autre type de cellules.

Selon le Comité Nobel, « leurs découvertes respectives ont révolutionné notre compréhension sur la manière dont les cellules et les organismes se développent ». En reprogrammant les cellules adultes en effet, « les deux scientifiques créent de nouvelles opportunités pour étudier les maladies et développer de nouvelles méthodes de diagnostic et de thérapeutiques ».

En 1962, à partir d’un travail réalisé sur la grenouille, John Gurdon a montré qu’une cellule – quelle qu’elle soit – pouvait être transformée en cellule souche pluripotente. Shinya Yamanaka a pour sa part travaillé à partir des cellules adultes de souris. Et en 2006, il a montré que ces dernières pouvaient être reprogrammées et redevenir immatures.

Pour aller plus loin : lire notre dossier sur les différents types de cellules souches et leurs utilisations.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.