Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Deux-Sèvres Faillite du groupe Laroche-Peltier : deux jours de procès à partir de jeudi matin

0 23.02.2012 12:07

La faillite de Laroche-Peltier, groupe de transport routier implanté dans le Saint-Maixentais, fut à l'origine de quelque 320 licenciements.Très vite, le dossier avait rebondi sur le terrain judiciaire avec le dépôt de deux plaintes conjointes de l'Association des anciens salariés de Laroche-Peltier et d'un groupe de créanciers. L'enquête prélimaire ouverte en août 2009 par le parquet de Niort, et confiée à la PJ de Poitiers, mettrait en lumière différents types d'infractions : abus de biens sociaux, banqueroute par détournement d'actifs, banqueroute par dissimulation d'une partie de la comptabilité. Complexe, le dossier va occuper dès demain matin, et pendant deux jours, le Tribunal correctionnel de Niort. Sur le banc des prévenus, Catherine Rebeyrol, ancienne PDG du groupe, mais aussi ses parents, Jean-Claude Pouydebat, qui fut PDG avant sa fille, et Michèle Laroche, épouse Pouydebat. Alain Hadji, commissaire aux comptes, est également renvoyé devant le Tribunal pour non dénonciation de faits délictueux.Un ténor du barreau parisien, Maître Jean-Marc Fédida, un habitué des affaires sensibles, va assurer la défense des époux Pouydebat. Le procès sera à suivre en direct dès demain sur notre site Internet. A lire dans « Le Courrier de l'Ouest » du jeudi 8 décembre, édition Deux-Sèvres.Procès Laroche-Pelletier

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.