Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Niort Licenciement abusif à la maison de retraite de Sevret ?

0 09.05.2017 18:23
 Béatrice Popinot (à droite) a témoigné à la Maison des syndicats avec le soutien des représentantes FO, Jocelyne Baussant et Sophie Millet.

Béatrice Popinot (à droite) a témoigné à la Maison des syndicats avec le soutien des représentantes FO, Jocelyne Baussant et Sophie Millet.

Béatrice Popinot, chef-cuisinière à la maison de retraite de Sevret, va entamer avec l'appui de FO une procédure pour « licenciement abusif ». Elle témoignait hier, entourée des responsables syndicales.

Elle a reçu une première lettre de licenciement à la suite du premier audit en décembre 2016, puis une deuxième le 21 mars 2016 dans la foulée du deuxième audit. « A chaque fois, j'étais en dessous des 50 % de satisfaction, ce qui ne m'était jamais arrivé avant la nouvelle direction ». Béatrice Popinot précise également qu'elle a été destinataire de « deux lettres d'avertissement avec convocation devant la directrice, Mme Gaillard ».

Pour Béatrice Popinot, les fautes qui lui sont imputées sont dues à ses conditions de travail.

Les erreurs qui lui ont été imputées portent sur des feuilles de prélèvement de températures de frigo mal « rafraîchies », la mise en place d'un repas à thème « inopportun ».

La direction de la maison de retraite a évoqué de son côté un « motif sérieux ».

Mercredi dans Le Courrier de l'Ouest à télécharger ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.