Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Niort Euro 2016 : la Brèche y a cru jusqu'au bout

0 11.07.2016 00:41
  • Photo CO - Benoit FELACE

    Place de la Brèche, l'angoisse vient de monter d'un cran. L'ombre d'un scénario catastrophe se profile.

  • Photo CO - Benoit FELACE

    Au début de la rencontre, tous les espoirs sont permis. La joie domine.

  • Photo CO - Benoit FELACE

    Depuis ce balcon dominant le bas de Brèche, il prêche pour une victoire qui ne viendra pas.

  • Photo CO - Benoit FELACE

    Le coq ne se doutait pas que les Bleus allaient se faire plumer.

  • Photo CO - Benoit FELACE

    Séance de maquillage improvisée, rue Baugier, avant le grand soir.

  • Au Lusitana, petit restaurant portugais place Saint-Jean, la tension est montée d’un cran dès la reprise de la 2e mi-temps.

    Au Lusitana, petit restaurant portugais place Saint-Jean, la tension est montée d’un cran dès la reprise de la 2e mi-temps.

  • Photo CO - Benoit FELACE

    Sur la Brèche aussi, la tension est désormais plus que palpable.

  • Photo CO - Benoit FELACE

    Plus de 2 000 personnes ont investi le bas de la Brèche pour vivre la finale ensemble.

La place de la Brèche était noire de monde ce dimanche 10 juillet à l'occasion de la finale de l'Euro de football 2016. Mais la déception était grande, du côté des Français, à l'issue des prolongations.

Autre ambiance au coup de sifflet final, du côté de la place Saint-Jean, où les cris de joie des Portugais ont envahi le restaurant Le Lusitana, repaire de la communauté portugaise niortaise.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.