Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Une mère et ses trois filles poignardées dans les Hautes-Alpes

0 19.07.2016 18:29
Le drame s'est produit dans le VVF de Lagrand, dans les Hautes Alpes, où la famille nantaise était en vacances.

Le drame s'est produit dans le VVF de Lagrand, dans les Hautes Alpes, où la famille nantaise était en vacances.

Capture d'image Google Street View

Un homme de 37 ans a agressé à l'arme blanche mardi matin une femme et ses trois filles, originaires de la région de Nantes, dans un village de vacances près de Laragne (Hautes-Alpes), avant d'être placé en garde à vue.

(Réactualisé à 18h20)

La famille victime de l’agression est originaire de la région de Nantes (Loire-Atlantique), a indiqué le maire de Garde-Colombe, Edmond Francou, à nos confrères du Dauphiné Libéré. Elle a l’habitude de venir dans ce village vacances des Hautes-Alpes. L’agresseur présumé et sa famille habitent, eux, dans les Yvelines.

"Le motif de l'agression est très flou", a déclaré à l'AFP Raphaël Balland, procureur de la République de Gap. "Aucune parole à connotation religieuse n'a été prononcée", a par ailleurs précisé une source proche de l'enquête.

La mère de 46 ans et ses trois filles, âgées de 8 à 14 ans, ont été conduites à l'hôpital, a précisé une source proche de l'enquête. L'une des filles, qui a été héliportée vers l'hôpital de Grenoble en état d'urgence absolue, n'a désormais plus son pronostic vital engagé. Les trois autres victimes sont hospitalisées à Gap. L'agression a eu lieu au village vacances famille (VVF) de Lagrand, tout proche de Laragne.

Le suspect, un homme de 37 ans, originaire de la région parisienne, a pris la fuite après avoir donné plusieurs coups à l'arme blanche à ses victimes mais a été rattrapé par les gendarmes qui l'ont placé en garde à vue dans les locaux de la brigade de recherches de Gap.

Il était en vacances avec sa femme et ses enfants au VVF de Lagrand tout comme les victimes, selon une source proche de l'enquête. "La nature de l'arme reste à déterminer", a précisé le procureur.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.