Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Courrier de l'Ouest.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Montjean Eboulement: un puits ancien découvert en juillet après un effondrement

0 10.10.2013 12:24
Photo d'archives Le Courrier de l'Ouest

Photo d'archives Le Courrier de l'Ouest

Près de Daniel Roux (à droite), le représentant du BRGM sonde un des trous d'extraction de houille nombreux dans la propriété du Vallon, à Montjean.

Creusé sans doute sous Louis XV, un puits de houille s'était  effondré dans la propriété de Lydie et Daniel Roux au Vallon début juillet. Il avait occasionné l'intervention de la sécurité minière.

Outre sa frayeur en découvrant la cavité, Daniel Roux avait cependant relativisé sachant que sa propriété révèlait de nombreux indices de l'exploitation de la houille. En janvier dernier, dans sa cour et au volant de sa voiture, son véhicule s'était soudainement engouffré dans un trou de puits à quelques dizaines de mètres de sa récente découverte. « J'ai découvert un cratère soudainement dans mon jardin en allant nourrir mes pigeons », a déclaré Daniel Roux.

La semaine dernière, il a fait appel au BRGM, le bureau des recherches de géologie minière et Michel Deroualle est venu d'Orléans pour constater les faits.

La société Ploquin avait été mandatée pour obstruer l'ancien puits qui pourrait avaler 100 m3 de cailloux et de remblai.

Plus ou moins répertoriées sur les plans, les douze veines de charbon étaient exploitées de la Garenne au Vallon avec des galeries et des petits canaux d'évacuation de l'eau, ce qui explique ces trous de gruyère dans le coteau.

Chacun sait à Montjean que le coteau du village, de la Garenne à Bellevue, est truffé de galeries et de puits retraçant une large zone minière exploitée entre 1723 et 1892.

Le charbon y a été extrait depuis l'ère du baron René de Mailly, le seigneur du pays en 1750 et jusqu'à l'époque Heusschen et sa concession d'une société de mines de 1853 à 1881. Sur « L'histoire de Montjean » 37 puits de 30 à 200 m de profondeur y sont répertoriés et la découverte récente chez le couple Roux pourrait avoir une origine postérieure au baron de Mailly.

Lire aussi :

Un bâtiment englouti dans une ancienne galerie minière

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Courrier de l'Ouest

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Courrier de l'Ouest.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.